En Inde, pas de baiser pour James Bond

CinémaLa censure indienne a décidé de couper les scènes de baisers dans «Spectre».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Inde a beau avoir donné naissance au Kama Sutra, la très prude commission de certification des films a décidé de couper les longues scènes de baiser du nouveau James Bond «Spectre». Elle les juge inadaptées au public indien.

Le Central Board of Film Certification (CBFC) a donné un coup d'arrêt au romantisme de la vie du célèbre espion britannique, joué par Daniel Craig, en amputant deux scènes de baisers passionnés avec Monica Bellucci et Lea Seydoux. «Nous les avons réduites», a dit son président.

Pas de nuance pour Grey

Le film «Spectre» a été classé parmi les films accessibles sans restriction aux adultes, ce qui signifie que les enfants de moins de 12 ans peuvent y aller avec leurs parents. Il doit sortir en salle vendredi.

Deux jurons ont aussi été coupés, affirme une source de Sony Pictures Entertainment.

La censure indienne a une longue histoire d'interdiction et de coupe dans les films, en particulier pour ceux jugés trop osés ou susceptibles de heurter les religions. Cette année, le CBFC a bloqué la sortie de «50 nuances de Grey» qui avait pourtant été édulcoré pour être admis en Inde. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2015, 04h13

Galerie photo

Articles en relation

«L'homme qui répare les femmes» restera interdit

République du Congo Le gouvernement congolais ne lèvera pas la censure sur le film consacré au combat du gynécologue Denis Mukwege en faveur de milliers de femmes violées. Plus...

Trois choses à savoir sur «Love» de Gaspar Noé

Sortie Pour mettre en scène cette passion amoureuse, l’auteur d’«Irréversible» use de la 3D et nargue la censure. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...