Gus Van Sant revient de loin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rooney Mara, Jack Black, Beth Ditto, Jonah Hill, Udo Kier, Mark Webber et Carrie Brownstein sont regroupés ici autour de Joaquin Phoenix. Une manière de rappeler que le casting du film est l’un de ses points forts. Tétraplégique, «cartoonist» et alcoolique, le héros réel du dernier film de Gus Van Sant permet au réalisateur de retrouver sa veine classique, chronique de vies extraordinaires, là d’après un récit véridique, celui de la vie de John Callahan.

A lire: Joaquin Phoenix, perfectionniste et banal

Le résultat n’est ni décevant ni surprenant, et marque peut-être un léger recul dans une œuvre dont les ambitions semblaient à l’origine plus denses, plus amples, voire plus subversives.

Cela étant, l’auteur du génial «Elephant», Palme d’or cannoise en 2003, revient de loin après son naufrage sur la même Croisette avec «The Sea of Trees» en 2015, son pire ratage, du reste jamais sorti en Suisse romande. Avec «Don’t Worry, He Won’t Get Far on Foot», Gus Van Sant est de retour à un cinéma plus calibré, à la hauteur d’ambitions que le cinéaste doit aujourd’hui revoir à la baisse. Honorable à défaut d’être transcendant.

Biopic (États-Unis), 113, Cote: **

(TDG)

Créé: 03.04.2018, 21h33

Pascal Gavillet

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le franc faiblit: la France voisine souffre
Plus...