Grâce à «Courgette» et «L’ordre divin», une année en or pour le cinéma suisse

Bilan2017 a été une belle année pour le cinéma suisse. Grâce notamment à «L’ordre divin», vendu dans plus de trente pays.

«L’ordre divin» de Petra Volpe, le film suisse qui a séduit 
les étrangers.

«L’ordre divin» de Petra Volpe, le film suisse qui a séduit les étrangers. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le communiqué annuel de Swiss Films jette un regard positif sur une saison plutôt royale pour le cinéma suisse. Il faut dire que l’année a commencé très fort pour le cinéma helvétique avec deux César ainsi que la nomination aux Oscars, dans la catégorie long métrage d’animation, d’un film qu’on ne présente plus, Ma vie de Courgette de Claude Barras. Côté Academy Awards, la Suisse était présente cette année avec trois films, une première dans l’histoire de notre cinéma: Ma vie de Courgette, La femme et le TGV de Timo von Gunten et I am Not Your Negro de Raoul Peck, coproduit par Joëlle Bertossa et sa société Close Up Films.

Autre gros succès suisse de l’année, L’ordre divin de Petra Volpe a eu droit à sa première mondiale en avril lors du Tribeca Film Festival de New York, où il a été primé trois fois. Traitant de l’introduction tardive du droit de vote des femmes dans notre pays, il a totalisé plus de 340 000 entrées, ce qui lui vaut de figurer parmi les trois meilleurs films suisses de l’année. Les droits de ce film ont été vendus dans plus de 30 pays, et il comptabilise à ce jour environ un demi-million d’entrées au niveau mondial, ce qui en fait la production suisse ayant remporté le plus de succès à l’international en 2017.

Pourtant, le nombre d’entrées au niveau mondial pour des films avec participation suisse a nettement reculé en 2017 par rapport aux deux remarquables années précédentes (de 3,7 millions d’entrées à environ 1 million). Les chiffres internationaux du box-office des films suisses se retrouvent ainsi au niveau de 2012, recul qui concerne aussi bien les coproductions minoritaires que majoritaires. Quant aux productions suisses, elles ont connu une légère augmentation.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce recul: d’une part, le nombre de films suisses sortis en salles à l’international a baissé (de 62 à 40 environ), et d’autre part, il manquait en 2017 des (co)productions suisses exceptionnelles telles que Youth ou Sils Maria, ou encore des films tout public avec un véritable succès au box-office tels que Heidi. (TDG)

Créé: 02.01.2018, 14h33

Articles en relation

«Prendre le large» et une Bonnaire magnifique

Cinéma Ce film de Gaël Morel décrit comment une femme préfère la délocalisation à Tanger au chômage. Plus...

Jean-Luc Bideau, baril de brut

Interview La «gueule» du nouveau cinéma suisse des années 70, intacte après plusieurs raids remarqués dans le PAF, occupera sans filet, mardi, la scène de Saint-Gervais. À quelques jours du saut dans le vide, on prend sa température. Plus...

Raymond Depardon s'invite dans les audiences psychiatriques

Cinéma Le photographe et sa femme, Claudine Nougaret, sortent le documentaire «12 jours», nouvelle incursion psycho-légale. Rencontre. Plus...

Ses drôles de petites bêtes prennent vie au cinéma

Long-métrage Le monde miniature d’Antoon Krings passe au film d’animation avec un rare bonheur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...