Passer au contenu principal

CinémaLes femmes à l'honneur des Visions du Réel

Les cinéphiles pourront découvrir 166 films documentaires de 54 pays à Nyon (VD).

Le festival avait attiré un record de 33'000 personnes en 2014.
Le festival avait attiré un record de 33'000 personnes en 2014.
Keystone

Les femmes tiennent le premier rôle de la 46e édition du festival Visions du Réel, qui se déroulera du 17 au 25 avril à Nyon (VD). Les cinéphiles pourront notamment découvrir des portraits de femmes d'exception. Au total, 166 films documentaires de 54 pays sont au programme.

Elles sont tchétchènes se battant pour les droits humains, chauffeur de bus en Géorgie, clientes d'un salon de coiffure arabe chrétien à Haïfa ou encore dresseuses d'animaux. Dans les films qui leur sont consacrés, «elles se révèlent, en quelque sorte des leaders d'espoir ou de transformations de la société», indique le président du festival Claude Ruey mercredi 1er avril, cité dans un communiqué.

Alors que d'autres manifestations cinématographiques sont critiquées pour laisser trop peu de place aux réalisatrices, Visions du Réel pense aux femmes derrière la caméra. Elles représentent 40% des cinéastes retenus dans le programme.

Saga de six heures

Autre point fort de l'édition 2015: la projection du documentaire «Homeland (Iraq Year Zero)». D'une durée de six heures, cette «œuvre de référence» est une «véritable saga d'une famille irakienne avant et après l'intervention américaine en 2003», peut-on lire dans le communiqué.

Le Belge Sylvain Biegeleisen ouvrira le festival avec «Au crépuscule d'une vie». Le réalisateur filme les visites à sa mère nonagénaire, pensant qu'elle n'en a plus pour longtemps. Contre toute attente, elle décide de s'attarder un peu.

Premières mondiales

Pour faire sa sélection, le comité a visionné 3700 films, un nouveau record. Les organisateurs expliquent cet engouement par la notoriété internationale dont bénéficie le festival sis à Nyon. Cela lui permet aussi de présenter 83 premières mondiales.

Le festival diffuse chaque année entre 150 et 200 films et son budget avoisine les 3 millions de francs. Il a attiré un record de 33'000 personnes l'an dernier.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.