Eric Cantona préside un Jury du festival des droits de l'homme

Du 27 février au 8 marsGenève accueille la13e édition du Festival et Forum international sur les droits humains FIFDH. Riche programmation.

Image: AFP (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un film documentaire, une fiction, un sujet, un débat, des expositions, des ateliers, des personnalités au coeur de l'actualité : le Festival du film et forum international sur les droits humains rallume la lumière pour lutter contre l'obscurité du monde du 27 février au 8 mars à Genève. Quelque 160 invités participeront à cette treizième édition, riche de 15 débats et de 44 projections dont huit premières internationales.

Fort de son succès avec 25 000 festivaliers l'an dernier, le FIFDH a triplé sa capacité d'accueil à Pitoëff ainsi que dans 14 sites partenaires dans tout Genève et dispose cette année d'un budget d'1,3 millions de francs.

Le Festival s'ouvre avec le film "Caricaturistes, fantassins de la démocratie" de Stéphanie Valloatto, en hommage aux caricaturistes de "Charlie Hebdo" assassinés le mois dernier à Paris. Une exposition de dessins de presse sélectionnés par "Cartooning for peace" accompagnera le festival dans les murs du Grütli. Le reste de la programmation est comme toujours branchée sur l'actualité, y compris celle qui ne trouve plus toujours sa place dans les medias.

Règne de la terreur de Daech, migrants abandonnés à leur sort parfois tragique, lanceurs d'alerte exposés à la mort ou à la prison: autant de thèmes sélectionnés par le président d'honneur du Festival Léo Kaneman et la responsable des thématiques Carole Vann. L'un des événements du Festival sera la venue de la célèbre opposante chinoise, figure de la lutte des Ouïghours pour l'autodétermination, Rebiya Kadeer.

La paix introuvable au Proche-Orient sera au coeur d'un débat avec Leïla Shahid, ex-ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union européenne. Le chanteur français résidant à Genève, Charles Aznavour viendra parler du centenaire du génocide arménien de 1915 que la Turquie se refuse toujours à reconnaître. Les organisateurs annoncent la venue du maire de Lampedusa Giusi Nicolini, confrontée à l'afflux sans précédent d'immigrés en provenance de Libye. Une soirée sera consacrée à un débat sur la multinationale suisse Nestlé au Pakistan, "le scandale du lait infantile", autour du film fiction Tigers, basé sur l'histoire vraie de Syed Aamir Raza. Le célèbre journaliste du Guardian Ewen MacAskill évoquera lors d'une autre soirée, la cybersurveillance et l'affaire Snowden. Tandis qu'un des Yes men, ces contestataires par l'humour doit venir au bord du Léman.

Plusieurs discussions auront lieu autour des 20 ans du génocide de Srebrenica, l'homophobie d'Etat en Russie, les atteintes contre les droits humains en Ukraine, du procès de Hissène Habré avec le "chasseur de dictateurs" Reed Brody, sur les leçons à tirer de la lutte contre l'épidémie d''Ebola en Afrique de l'Ouest ou la conférence de Paris sur le climat.

Le comédien et ex-footballeur Eric Cantona préside le jury "documentaires de création", au côté de l'écrivain algérien Yasmina Khadra, auteur de l'excellent roman "L'Attentat", la romancière et cinéaste sino-britannique Xiaolu Guo (Léopard d’Or à Locarno pour "She, a Chinese"), la chanteuse et actrice malienne Fatoumata Diawara et le documentariste suisse Fernand Melgar, auteur de "Exit-le droit de mourir", "La Forteresse" et "Vol spécial".

Le jury "fictions et droits humains" sera présidé par l'actrice canadienne Arsinée Khanjian, muse d'Atom Egoyan, aux côtés du photographe et cinéaste suisse Germinal Roaux, auteur du long métrage "Left Foot, Right Foot", de la productrice Joëlle Bertossa ("Fix Me" de Raed Andoni, "Aïsheen, still alive in Gaza" de Nicolas Wadimoff, "L'Ombre des femmes" de Phillippe Garrel), ainsi que de l'avocat Philippe Cottier.

Créé: 20.02.2015, 14h34

Articles en relation

Ouverture du 27e Festival international de films de Fribourg

Cinéma La 27e édition du Festival international de films de Fribourg débute officiellement samedi soir. Jusqu'au 23 mars, quelque 110 films seront proposés aux cinéphiles. Charles Aznavour et Eric Cantona font partie des stars attendues. Plus...

La Rolls d'Eric Cantona adjugée 125'000 euros

France La Rolls Royce d'Eric Cantona relookée par JonOne, artiste du Street art, a été vendue 125'000 euros, mardi, au profit de la Fondation Abbé Pierre, a annoncé Artcurial. Plus...

Ken Loach lauréat du prix Lumière 2012

Cinéma Ken Loach a reçu samedi soir à Lyon le Prix Lumière 2012. Il a été remis au réalisateur britannique par l'ancien footballeur Eric Cantona, qu'il avait dirigé en 2009 dans «Looking for Eric». Plus...

Eric Cantona: «Public de merde, petits bourgeois»

Théâtre d'Arcachon L'ancien footballeur est aussi sanguin sur les planches que sur un terrain. Le public bordelais l'a appris à ses dépens le 21 février dernier lors de la représentation d'«Ubu enchaîné». Plus...

«Return to Homs» récompensé par le Festival sur les Droits Humains

BIlan 25'000 personnes ont assisté à cette 12e édition du FIFDH qui s'est terminée samedi. Le film «Return to Homs» a décroché le Grand Prix du Festival. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...