«Un divan à Tunis», consultation gratuite

CinémaÉlève de Woody Allen, Manele Labidi prescrit l’absurde pour survivre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De retour au pays après avoir étudié à Paris, Selma ouvre son cabinet de psychanalyse à Tunis. Défilent les névrosés pur jus, imam dépressif, coiffeuse malheureuse, travesti boulanger et autres cabossés. S’ajoutent au tableau déjà chargé une nièce qui rêve de s’échapper, même par mariage arrangé, un beau flic inquisiteur, des parents dubitatifs. Le diagnostic reste très prévisible mais pas fatal grâce au charme de la comédienne franco-iranienne Golshifteh Farahani.

Comédie (Tu., 10/14, 88’). Cote: **

Créé: 11.02.2020, 18h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...