Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Carnet noirLa comédienne Bernadette Lafont s'est éteinte

De gauche à droite, Bernadette Lafont, Caroline Proust, Valerie Bonneton, Karin Viard et Geraldine Pailhas pour «L'Amour, la mort, les fringues», le 6 janvier 2011.
De gauche à droite, Bernadette Lafont, Caroline Proust, Valerie Bonneton, Karin Viard et Geraldine Pailhas pour «L'Amour, la mort, les fringues».
Photo de l'actrice française Bernadette Lafont, prise le 27 avril 1970 à Paris. Ses principaux films : en 1957 «Les Mistons» de François Truffaut, «Le beau Serge» de Claude Chabrol, 1959 : «A double tour» et les «Bonnes femmes» de Claude Chabrol, «L'eau à la bouche» de Jacques Doniol-Valcroze, 1965 : «Compartiment tueur'» de Costa Gavras, 1966 «Le voleu'» de Louis Malle, 1968 : «Le révélateur» de Nelly Kaplan, 1969 : «La fiancée du Pirate» de Nelly Kaplan, 1970 : «Les stances à Sophie», 1972 : «Une belle fille comme moi» de François Truffaut, 1973 : «La maman et la putain» de Jean Eustache, 1972 : «Une belle fille comme moi» de Truffaut, 1980 : «Le roi des cons» de Claude Confortes, 1986 : «Inspecteur Lavardin» de Chabrol.
1 / 14

Plus de 120 films

«La vamp villageoise»

L'amour du théâtre

AFP