Le cinéma suisse espère réintégrer les programmes européens

Festival de LocarnoLa réintégration aux programmes européens d'encouragement au cinéma a dominé les débats officiels au Festival du film de Locarno.

La 67e édition du festival du film de Locarno s'est ouverte mercredi soir jusqu'à dimanche.

La 67e édition du festival du film de Locarno s'est ouverte mercredi soir jusqu'à dimanche. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors des «Industry Days» de samedi, le vice-directeur de l'Office fédéral de la culture (OFC) s'est dit confiant d'obtenir un projet pour remplacer les accords MEDIA d'ici la fin de l'année.

Des discussions «exploratoires» ont lieu depuis mai, a déclaré Yves Fischer, qui mène les discussions techniques avec Bruxelles. Le vice-directeur de l'OFC a toutefois rappelé qu'il n'existe pas de mandat de négociations du côté de l'Union européenne (UE), puisque celle-ci lie la signature d'un accord entre autres à la libre circulation pour la Croatie.

Ces conditions-cadre politiques «ne peuvent pas être guidées sur le plan technique des négociations», a-t-il souligné. Si aucun accord de remplacement n'est trouvé pour 2015, les mesures compensatoires appliquées par le Conseil fédéral depuis le 1er juillet peuvent être prolongées jusqu'à la fin 2015.

Jeudi, le ministre de la culture Alain Berset avait rappelé la volonté du gouvernement de réintégrer le programme MEDIA de l'UE. Les mesures en vigueur ne sont qu'une solution provisoire destinée à compenser le manque de 5 millions de francs.

Cette somme était initialement prévue pour la participation de la Suisse au programme pour l'année en cours. Mais après le oui en février à l'initiative sur l'immigration de masse, l'UE avait gelé les négociations à ce sujet.

Regain d'importance pour Eurimages

En l'absence d'un accord MEDIA, les demandeurs se tournent davantage vers Eurimages, le Fonds de soutien au cinéma européen. Les sommes débloquées pour les distributeurs suisses ont fait un bond par rapport à 2013, a expliqué le directeur exécutif d'Eurimages Roberto Olla.

Les pays moins nantis ne voient pas du tout d'un bon oeil que la «riche» Suisse se tourne à nouveau vers cette manne, a ajouté Roberto Olla. Avec la participation de Berne à l'accord MEDIA, Eurimages en avait été déchargée depuis 2006.

Lors des discussions à Locarno, il a été souligné à plusieurs reprises que la participation helvétique à l'encouragement cinématographique européen n'est pas qu'une question de financement. C'est aussi une question d'accès au réseau européen de la branche du film, ce qui permet de trouver des partenaires dans d'autres pays. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2014, 21h11

Galerie photo

La cuvée 2014 du Festival de Locarno   se donne en spectacle

La cuvée 2014 du Festival de Locarno se donne en spectacle La 67e édition du festival du film de Locarno s'est ouverte mercredi soir 6 août 2014 en présence notamment du conseiller fédéral Alain Berset.

Articles en relation

Berne donnera 6 millions de plus par an pour le cinéma

Festival de Locarno Le ministre de la culture Alain Berset a dévoilé jeudi à Locarno les mesures de la Confédération pour encourager la production cinématographique suisse. Plus...

Cérémonie d'ouverture: Locarno peut mieux faire

REVUE DE PRESSE L'ouverture du festival de Locarno a reçu un accueil mitigé, entre les caprices de Melanie Griffith et le choix du film de Luc Besson pour la première projection. Plus...

Le film «Lucy» ouvre le festival de Locarno

Cinéma La 67e édition du festival du film de Locarno s'ouvre mercredi soir en présence notamment du conseiller fédéral Alain Berset. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...