«Au cinéma, mon seul critère est de ne pas m'ennuyer»

Festival de LocarnoAlain Berset est pour la première fois au Festival de Locarno dans ses habits de ministre de la Culture. Eclectique dans ses choix, le conseiller fédéral aime autant Clint Eastwood que les films suisses. Interview.

Image: Ti-Press/Benedetto Galli

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On vous sait amateur de jazz, mais quelle part a le cinéma dans votre vie?

J'ai toujours aimé le cinéma, un peu comme tout le monde. Pour le monde dans lequel il nous plonge.

Avec votre agenda de ministre, vous trouvez le temps de vous asseoir dans une salle?

Oui, il peut m'arriver le samedi soir d'aller au cinéma. Mais je regarde aussi des DVD et de VOD à la maison.

Plutôt James Bond ou Alain Resnais?

Les deux. J'aime des styles de films très différents. Cette année, j'ai trouvé magnifique le «J.Edgar» de Clint Eastwood et aussi «A Dangerous Method» (de David Cronenberg). Mon seul critère est que je ne m'ennuie pas. Je commence aussi à voir des films avec mes enfants, on a vu dernièrement «Madagascar» en DVD.

Et les films suisses, un devoir ou un plaisir?

Un plaisir. J'ai énormément aimé «Vitus» (de Fredi Murer) et aussi «Home» (d'Ursula Meier) même si ce dernier était, à dessein, très oppressant. Et ce printemps, j'ai vu «L'Enfance volée» (de Markus Imboden), un film très dur mais beau, tiré d'histoires réelles d'enfants placés dans des familles d'accueil. J'ai vu ce film au Sirius, un petit cinéma excellent de Châtel-Saint-Denis. Je vous le recommande.

Retrouvez la suite de cet entretien dans 24 heures et la Tribune de Genève de samedi.

Créé: 03.08.2012, 11h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...