Attention à la boulette!

OscarsLes organisateurs assurent que l'erreur de 2017 -le mauvais gagnant du meilleur film avait été annoncé- ne se reproduira pas.

L'an dernier, la statuette du meilleur film avait d'abord été donnée à «La La Land» avant que l'erreur soit rectifiée et que le vrai vainqueur, «Moonlight», soit annoncé, créant le chaos sur scène. (Photo d'archives)

L'an dernier, la statuette du meilleur film avait d'abord été donnée à «La La Land» avant que l'erreur soit rectifiée et que le vrai vainqueur, «Moonlight», soit annoncé, créant le chaos sur scène. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le présentateur et humoriste américain Jimmy Kimmel, qui sera de nouveau aux manettes de la soirée des Oscars, promet que le fiasco de l'an dernier, quand le mauvais gagnant du meilleur film de l'année avait été annoncé par erreur, ne se reproduira pas. Si c'était le cas, «tous les gens qui travaillent chez ABC», la chaîne qui diffuse la cérémonie, «devraient être renvoyés», assure-t-il.

L'an dernier, la statuette du meilleur film avait d'abord été donnée à «La La Land». Il avait fallu plusieurs minutes pour que l'erreur soit rectifiée et que le vrai vainqueur, «Moonlight», soit annoncé, créant le chaos sur scène.

L'animateur de l'émission nocturne «Jimmy Kimmel Live!» était interrogé lundi lors du séminaire de l'Association des critiques de télévision à Pasadena, en Californie.

Affaire Weinstein

A la question de savoir si, lors du discours de lancement de la soirée des Oscars, qui se tient cette année le 4 mars, il suivrait la voie de Seth Meyers aux Golden Globes et parlerait essentiellement des retombées de l'affaire Weinstein, le new-yorkais de 50 ans a estimé que «ça fera partie du sujet, à moins qu'une bombe nucléaire se dirige vers Sacramento (la capitale de Californie) ce soir-là».

L'an dernier, Jimmy Kimmel avait ému les Américains en prenant, dans son émission, la défense de l'Obamacare, l'assurance-maladie gouvernementale mise en place par le précédent hôte de la Maison Blanche et que l'administration Trump fait tout pour éliminer. Il avait raconté comment son fils est né avec une malformation cardiaque qui a nécessité des soins lourds et coûteux.

L'humoriste a toutefois promis qu'il n'utiliserait pas le podium des Oscars pour tenter d'acquérir le public américain à la cause d'Obamacare.

«C'est très important pour moi mais il faut se souvenir de pourquoi on est là (...) et que vous êtes là pour distraire des gens qui passent la soirée la plus importante de leur vie», a-t-il conclu. (afp/nxp)

Créé: 09.01.2018, 01h17

Articles en relation

«The Square» et «In the Fade» pré-sélectionnés

Oscars Pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, neuf films ont été pré-sélectionnés, dont «In the Fade» de Fatih Akin. Plus...

La «plus coriace» du pays en route vers les Oscars?

Pakistan «My Pure Land», qui raconte l'histoire d'une pakistanaise ayant fait face à 200 hommes armés, pourrait être nominé aux Oscars. Plus...

L'Académie des Oscars va-t-elle expulser Weinstein?

Etats-Unis L'Académie des Oscars tient samedi soir une réunion de crise pour décider d'éventuelles sanctions contre le producteur déchu. Plus...

Michel Merkt, le Genevois salué aux Oscars

Locarno Festival Producteur d’une cinquantaine de films, dont «Courgette» et les derniers Dolan et Verhoeven, il reçoit le Prix Rezzonico. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...