La Queer Palm 2019 va à Céline Sciamma

Cannes«Portrait de la jeune fille en feu» de Céline Sciamma, une histoire d'amour interdite entre deux femmes au XVIIIe siècle, a été récompensé vendredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Queer Palm 2019 a été décernée vendredi soir au long métrage «Portrait de la jeune fille en feu» de Céline Sciamma, qui raconte avec pudeur une histoire d'amour interdite entre deux femmes aux destins opposés, dans un XVIIIe siècle corseté.

«Le film que nous avons choisi de récompenser (...) n'est pas seulement une histoire lesbienne mais, avant tout, un grand film de cinéma», a justifié le jury présidé par la comédienne Virginie Ledoyen et composé de la réalisatrice Claire Duguet, de la comédienne et chanteuse Kee-Yoon Kim, des réalisateurs Marcio Reolon et Filipe Matzembacher, dans un texte publié par les organisateurs.

«Le jury a été frappé par la maîtrise artistique dont fait preuve la cinéaste et touché par le regard qu'elle porte sur la création artistique, coeur brûlant de ce film. Nous avons été également ému par la sororité qui habite cette oeuvre: de la destinée des personnages au travail avec les actrices et jusque dans l'équipe technique et artistique», ont-ils ajouté.

Une femme, une première

C'est la première fois en dix éditions que la Queer Palm est décernée à une femme. En lice pour la Palme d'or, «Portrait de la jeune fille en feu» a également marqué Xavier Dolan, lui aussi en compétition pour «Matthias et Maxime». Le film «est magnifique», a-t-il écrit sur Instagram. Il «m'a poursuivi pendant mon sommeil. Je me suis réveillé en me souvenant à quel point (...) il m'a impressionné».

Créé en 2010, la Queer Palm récompense un film des sélections cannoises pour son traitement des thématiques altersexuelles (homosexuelles, bisexuelles, transgenres). Créé par le critique Franck Finance-Madureira, ce prix indépendant est l'équivalent à Cannes des Teddy Awards décernés pendant la Berlinale.

Le jury 2019 a par ailleurs décerné la Queer Palm du court métrage au Grec Vasilis Kekatos pour «La distance entre le ciel et nous». (afp/nxp)

Créé: 25.05.2019, 00h40

Articles en relation

Stallone bombe le torse, Kechiche crée le malaise

France Les gros bras de Stallone, la polémique autour du film d'Abdellatif Kechiche... Les temps forts de cette onzième journée de compétition du 72e Festival de Cannes. Plus...

Kechiche, chronique d’un scandale cannois

Festival de Cannes Second volet d’une trilogie, «Mektoub My Love: Intermezzo» se présente comme le geste cinématographique le plus radical du concours cannois 2019. Plus...

Kechiche remue Cannes, jusqu'à l'overdose

Cinéma Le film «Mektoub My Love: Intermezzo» a proposé aux festivaliers une expérience radicale. Tout le monde n'a pas apprécié. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...