«Alice et le maire», une fable qui repose sur ses comédiens

Cinéma / critique vidéoFabrice Luchini et Anaïs Demoustier se partagent l'affiche d'un film d'une rare justesse.

Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans «Alice et le maire».

Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans «Alice et le maire».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans «Alice et le maire», le maire de Lyon n'a plus d'inspiration. Aussi lui adjoint-on une jeune femme, sorte de conseillère avisée censée le stimuler intellectuellement. Elle s'appelle Alice et est philosophe.

Il va immédiatement l'adopter, jusqu'à ne plus pouvoir se passer d'elle, au grand dam de ses chargés de communication. Voilà une partition qui repose sur deux comédiens principaux, Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier, ainsi que sur plusieurs secondaires comme Maud Wyler, Antoine Reinartz et Nora Hamzawi. Au-delà de leurs qualités, on saluera la justesse de ce film signé Nicolas Pariser, qui n'a pas peur de mettre à l'honneur la parole dans ce qu'elle a de plus noble et de plus enrichissant.

Cette justesse transite aussi par le rythme, le dosage des séquences, en un mot le montage. Tout est parfaitement en place dans ce film qui parvient à parler de pouvoir et de politique de façon ludique et agréable, ce qui tient du miracle par les temps qui courent.

Créé: 01.10.2019, 17h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...