Le Chat Noir porte le deuil

HommageCofondateur du club carougeois, Alain Gilliand est décédé dans sa 70e année.

Alain Gilliand, son fils Nathaniel et son petit-fils Edgard.

Alain Gilliand, son fils Nathaniel et son petit-fils Edgard. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il était l’aîné d’une grande famille, celle qu’il composait avec ses trois frères et sœurs, Caroline, Sylvie et Pierre-Edmond. Également l’aîné d’une seconde famille, musicale celle-là, fameuse pour avoir fondé le Chat Noir, à Carouge. Personnalité généreuse aux talents multiples, Alain Gilliand est décédé mercredi 12 juin dans sa 70e année.

Né en 1949, il passe une partie de son enfance à Paris, où il fait la connaissance de Roland Le Blévennec. «Ils sont tout de suite devenus amis», se souvient son cadet, Pierre-Edmond. Puis Alain Gilliand étudie la philosophie, se passionnant en particulier pour les idées de Krishnamurti.

Avec Catherine, sa compagne, et son frère Pierre-Edmond, Alain Gilliand, grand amateur de blues et guitariste à ses heures, lance en 1977 les cafés-concerts des Granges-Malval, au bord de l’Allondon. Lorsque Roland Le Blévennec quitte à son tour Paris pour rejoindre le trio, l’équipe ainsi constituée ouvre le Chat Noir en 1985, rue Vautier.

Après s’être retiré des affaires du club carougeois, Alain Gilliand se lance dans une nouvelle aventure, les arbres. À Gy, cet amoureux de la nature constitue vergers et potagers, contribuant en 2010 encore à la naissance de l’association Les Jardins du Nant.

Avec Catherine, Alain était le père de quatre enfants: Geneviève, Mathieu, Christophe et Nathaniel. F.G.

Créé: 17.06.2019, 20h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...