Ces politiciens suisses qui poussent la chansonnette sur scène

BuzzEn Suisse, il n'est pas rare de voir présidents de la Confédération, conseillers fédéraux et autres politiciens s'improviser musiciens. Avec plus ou moins de talent.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président de la Confédération Didier Burkhalter (PLR) a peut-être défrayé la chronique la semaine dernière en chantant aux côtés de Bastian Baker lors d'une émission de radio, mais il n'est de loin pas le seul homme politique suisse à avoir poussé la chansonnette devant les caméras.

En 2007, l'ex-présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey était venue chanter Les Trois Cloches dans la très populaire émission des Coups de cœur d'Alain Morisod. Timbre timide mais juste, la conseillère fédérale socialiste avait alors été saluée pour son audace par une grande partie de la population.

La même année, l'ex-conseiller fédéral Christophe Blocher chantait Le Ranz des vaches avec le chœur d'hommes de Candy en Gruyère, lors de la célébration du 1er août. Le leader de l'UDC avait alors déclaré qu'il s'agissait de «la plus belle chanson de Suisse». Nous regrettons l'absence d'archives vidéo en ligne immortalisant l'événement. En revanche, une vidéo montre Christophe Blocher sur un plateau TV en 2012 reprenant une chanson traditionnelle alémanique, dans laquelle il se moque de lui-même, «occupé à compter les moutons, alors que le vrai danger venait en fait du bouquetin», surnom qu'il donne à Evelyne Widmer-Schlumpf.

Le conseiller fédéral socialiste en charge de la culture Alain Berset ne s'est pas fait prier lors d'une réception donnée en son honneur par l'Etat de Fribourg en 2013 pour lâcher quelques notes au piano, accompagné par un groupe de musiciens de jazz. Il a remis le couvert en septembre de la même année aux 125 ans du PS fêtés à Berne, aux côtés de Simonetta Sommaruga. Les deux conseillers fédéraux ont entonné un quatre-mains au piano très applaudi, malgré quelques fausses notes.

Enfin, le conseiller d'Etat valaisan UDC Oskar Freysinger, surnommé «le barde saviésan» en raison de sa pratique de la poésie et de la musique, s'est plusieurs fois produit sur scène avec sa guitare. Auteur-compositeur, il est aussi à l'aise en variété allemande qu'en chanson française.

(TDG)

Créé: 22.12.2014, 15h28

Sondage

Nouvelle Star: Quel politicien suisse mériterait de gagner?

Didier Burkhalter

 
50%

Micheline Calmy-Rey

 
25%

Christophe Blocher

 
5%

Simonetta Sommaruga

 
5%

Alain Berset

 
10%

Oskar Freysinger

 
5%

20 votes au total


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.