Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Brigitte Rosset se fait une semaine de «jeune»

Brigitte Rosset, son nain, sa vis et tous les personnages invisibles qu’elle convie sur le mouchoir de poche du Crève-Cœur.

Après vous être concentrée sur un vécu personnel parfois douloureux, dans «Suite matrimoniale…» ou «Smarties, Kleenex et Canada Dry», vous vous amusez de la notion de carte blanche dans ce nouveau seule en scène. Vos problèmes se sont envolés?

Votre semaine de jeûne, c’était de l’investigation pure, ou vous poursuiviez aussi des buts plus existentiels?

Invitée sur le plateau, vous y invitez à votre tour les personnages fictionnels de vos spectacles passés, comme Jean-Pierre et Anne-Marie. À force de les jouer, vous leur avez donné vie?

Comment avez-vous travaillé avec Christian Scheidt, qui vous met en scène, et Sybille Blanc qui apporte son regard également?

Vous menez de front une carrière de comédienne et d’humoriste: vous avez besoin de cette alternance?

N’êtes-vous pas surtout une observatrice hors pair?

Vous restez simple et modeste malgré les distinctions, dont le Prix d’Actrice exceptionnelle que vous a attribué l’Office fédéral de la culture en 2015…