Bernard Bloch s’en va «penser contre lui-même» en Cisjordanie

ThéâtreLa Comédie clôt son cycle «Soulever la politique» en accueillant «Le Voyage de Dranreb Cholb».

Sur le plateau, deux comédiens et un musicien. A l’écran, tout l’éventail des personnes rencontrées sur place.

Sur le plateau, deux comédiens et un musicien. A l’écran, tout l’éventail des personnes rencontrées sur place. Image: LUC MARÉCHAUX

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Juif, athée, et «affligé par la politique de l’État d’Israël»: voilà comment le metteur en scène, comédien, traducteur et auteur alsacien Bernard Bloch se présente dans la note d’intention de son spectacle Le Voyage de Dranreb Cholb. Entreprise paradoxale pour une identité qui ne l’est pas moins, l’homme de théâtre y raconte un périple à contre-courant qu’il a effectué dans les territoires occupés de Cisjordanie au début des années 2010. Sur le papier, son carnet de voyage récemment publié chez Magellan & Cie s’intitule Dix jours en terre ceinte. Sur scène, le titre insiste sur la démarche à rebours du créateur en intégrant son nom sous forme anacyclique. C’est à la fois cohérent et ludique. Certainement pas d’un seul bloc en tout cas.

Checkpoints, mur de séparation ou des Lamentations, Hébron et ses colons, l’expédition se fait en deux temps. Au sein du voyage organisé d’un groupe de catholiques de gauche d’abord, au gré d’une visite familiale en Israël ensuite. Bloch y relate ses nombreuses et contradictoires rencontres – avec des journalistes, des membres d’ONG diverses, avec un guide palestinien, un soldat de Tsahal ou un cousin rescapé de la Shoah. Au mieux, la multiplicité des points de vue permet d’appréhender plus justement la complexité des enjeux. Voire même, qui sait, de rêver à une «Fédération d’Isratine-Palestaël». Au minimum, elle invite, dans ce contexte comme dans un autre, à «penser contre soi-même», en accord avec le sous-titre de la pièce.

«Le voyage de Dranreb Cholb» La Comédie, jusqu’au 18 nov., 022 320 50 01, www.comedie.ch (TDG)

Créé: 13.11.2017, 19h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les HUG enseignent désormais l'hypnose
Plus...