Le père de Calvin et Hobbes reçoit le Grand Prix d'Angoulême

Bande dessinéeL'Américain Bill Watterson, père de la série culte Calvin et Hobbes, a été couronné dimanche par le Grand Prix d'Angoulême, au 41e Festival international de la bande dessinée.

Image: Bill Watterson

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Américain Bill Watterson, père de la série culte Calvin et Hobbes, qu'il arrêta en pleine gloire au bout de dix ans, a été couronné dimanche par le Grand Prix d'Angoulême, au 41e Festival international de la bande dessinée.

Le comic strip Calvin et Hobbes, mettant en scène un garçonnet et son tigre en peluche, est l'oeuvre majeure de ce scénariste et dessinateur de 56 ans, qui l'a publié de 1985 à 1995 avec une diffusion dans 2.400 journaux et plus de 30 millions d'albums vendus dans le monde.

Né William B. Watterson, le 5 juillet 1958 à Washington, le lauréat a grandi dans la banlieue de Cleveland, à Chagrin Falls. Passionné de dessin depuis l'enfance, il est engagé comme dessinateur de presse au Cincinnati Post après des études de sciences politiques. Renvoyé du journal, il essuie plusieurs échecs.

Déjà meilleur album étranger en 1992

C'est le 18 novembre 1985 que l'Universal Syndicate Press publie la première planche de Calvin et Hobbes. C'est le début d'un incroyable succès de ces vignettes qui décrivent l'imaginaire de l'enfance et se moquent gentiment du monde des adultes. Parue d'abord dans 130 journaux, la série a été diffusée dans la presse du monde entier, traduite en une quarantaine de langues.

Sur les plus de 30 millions d'albums de Calvin et Hobbes vendus, plus d'un million sont écoulés en France, où la série est éditée intégralement en 1991. Il reçoit d'ailleurs dès 1992 le prix du meilleur album étranger au Festival d'Angoulême.

Bataille pour les droits

Une Intégrale Calvin et Hobbes est parue fin 2013 chez Hors Collection. Dès 1988, débute un bras de fer avec son éditeur qui veut lui imposer des produits dérivés. Mais ce puriste refuse. Le contrat signé en 1985 l'oblige à céder tous ses droits à l'agence Universal Press Syndicate mais il finit par récupérer les droits de ses personnages et met un terme à toutes les propositions de produits dérivés.

Finalement, le 31 décembre 1995, en pleine gloire, Bill Watterson met le point final aux aventures de l'espiègle Calvin et de son tigre qui s'anime uniquement hors de vue des adultes, pour se consacrer à la peinture et à sa famille.

Le Festival a par ailleurs décerné ses Fauves d'Angoulême, dont le Prix du meilleur album à «Come Prima» d'Alfred (Delcourt) et le Prix spécial du jury à «La Propriété» de Rutu Modan (Actes Sud BD). (afp/nxp)

Créé: 02.02.2014, 16h19

Articles en relation

Boulet lance ses bulles en Amérique du Nord

BD Boulet, l'auteur vedette français de bande dessinée, est parti ce printemps à la conquête du Nouveau Monde avec son premier livre en anglais destiné exclusivement à ses fans américains. Plus...

Willem distingué par le Grand Prix d'Angoulême

Bande dessinée Le dessinateur satirique néerlandais Willem, 71 ans, a été couronné dimanche par le Grand Prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre, lors du 40e Festival international de la bande dessinée. Plus...

La BD à l'heure du défi numérique

Evolution Bandes dessinées et magazines de BD numériques, blogs, édition participative: à l'heure du 40e Festival d'Angoulême, qui a débuté jeudi et se poursuit jusqu'à dimanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...