Paléo accueille ses campeurs

FestivalLe camping du festival a accueilli lundi une partie des quelque 8500 résidents qui passeront la semaine dans ce village éphémère.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Equipés de pelles, de pioches et de haches, les premiers campeurs du Paléo ont déferlé sur la Plaine de l’Asse, lundi après-midi. Une fois les sardines plantées et les tentes montées, les festivaliers ont aménagé leur petit chez eux éphémère. Première étape: creuser des trous pour faire du feu et pour installer des glacières, qui feront office de frigo durant toute la semaine. Ensuite, on déplie les chaises, on monte les tables en plastique, on sort les couvertures, les sacs de couchage et les réchauds.

Après ce dur labeur, le temps est au farniente, clope au bec et canette de bière à la main. Mais malgré l’ambiance détendue et conviviale, Thomas Hänni, responsable du camping, veille au grain. Car en cas d’orage ou de coup de vent, les installations doivent pouvoir tenir. «Il y a beaucoup de structures qui peuvent supporter une tempête, relève Thomas Hänni. Mais nous faisons le tour pour vérifier que les installations sont bien solides.»

Créé: 17.07.2012, 16h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.