Passer au contenu principal

Le Kebab de la discorde est installé sur le pont du Mont-Blanc

Le vernissage des drapeaux de Jonathan Monk, lauréat du Prix 2012 du Quartier des Bains, a eu lieu à midi. Son oeuvre va faire réagir les Genevois.

Depuis hier, vingt-quatre drapeaux sur lesquels sont imprimés des logos stéréotypés de Döner Kebab flottent sur le Pont du Mont-Blanc. Ils sont l’œuvre d’un artiste, Jonathan Monk, qui a remporté cette année le prix annuel du Quartier des Bains. Des visuels de fast-food turc sur un lieu si stratégique, où fleurissent hôtels de luxe et publicités de marque? Le choix avait occasionné une polémique au sein du Conseil administratif avant que le nom du lauréat ne soit dévoilé publiquement en mars dernier. Pierre Maudet, alors Maire de Genève, voyait cette intervention d’un mauvais œil. Sami Kanaan, ministre de la Culture, qui a défendu le projet, prédisait déjà de nombreuses réactions de la part des Genevois.

L'artiste ne se préoccupe pas de polémique

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.