Une fondation vouée au post-graffiti va ouvrir à Apples

LIEU Ce nouveau musée privé commencera avec une exposition dédiée à Philip King le 8 septembre. Il y aura trois manifestations par an. A découvrir.

Willem Speerstra, cofondateur de la galerie du même nom, qui s’érige maintenant en fondation.

Willem Speerstra, cofondateur de la galerie du même nom, qui s’érige maintenant en fondation. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 8 septembre s’ouvrira la Fondation Speerstra à Apples, près de Morges. Dans ses espaces sera présentée la collection du même nom. Elle rassemble un grand nombre d’œuvres clés du mouvement post-graffiti, né dans les annés 1970 à New York et acquises souvent de manière très précoce. Le lieu organisera annuellement trois expositions d’art contemporain.

L’institution privée débutera avec «La couleur au volant» de Philip King, artiste pop anglais né en 1934. Un homme pour qui «la sculpture est l’art le plus visible de tous.» L’exposition rassemblera des œuvres historiques de cet ancien assistant de Moore, proche d’Anthony Caro, ainsi que des pièces récentes imaginées pour l’occasion. Un programme pédagogique, des visites guidées ainsi qu’une associations des Amis de la Fondation seront élaborés au cours des prochains mois.

Pratique

«Philip King, La couleur au volant», Fondation Speestra, 42, route de Pampigny à Apples, du 8 septembre au 23 décembre. Tél. 021?800?34?16, site www.fondation-speerstra.ch Ouvert du vendredi au dimanche de 10h00 à 18h. Vernissage samedi 8.09.12. dès 15h00.

(TDG)

Créé: 24.08.2012, 11h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...