Passer au contenu principal

L’affaire Tintin oscille entre le vrai et le faux

Au Musée des Suisses dans le monde, «Objectif Penthes» montre la richesse de l’univers tintinophile

Affiche de l'exposition: L’ombre de Tintin plane sur le troisième étage du Musée des Suisses dans le monde, tout entier dévolu au célèbre reporter.
Affiche de l'exposition: L’ombre de Tintin plane sur le troisième étage du Musée des Suisses dans le monde, tout entier dévolu au célèbre reporter.
DR

Dans la montée d’escalier du Château de Penthes, une série de phylactères donne le ton: Crétin des alpes! Mitrailleur à bavette! Espèce de Cyrano à quatre pattes! A l’enseigne d’Objectif Penthes, l’ombre de Tintin plane sur le troisième étage du Musée des Suisses dans le monde, tout entier dévolu au célèbre reporter. Ou plutôt à une certaine image déformée de Tintin, diffusée par les nombreux pastiches et parodies de l’œuvre d’Hergé. Six salles montrent la richesse de l’univers tintinophile à travers une sélection de planches, d’albums et d’objets. Mis sur pied par Alain-Jacques Tornare, commissaire de l’exposition, ce tour d’horizon richement illustré n’oublie pas en outre de mentionner les liens étroits qu’entretenait le créateur de Tintin avec la Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.