Passer au contenu principal

Un audit scrute les Fonds d’art contemporain

Selon le rapport présenté jeudi, FCAC et FMAC acquièrent des œuvres de qualité, mais leur conservation et leur diffusion laissent à désirer.

Sami Kanaan, conseiller administratig chargé de la Culture en Ville de Genève et Diane Daval, directrice du Fonds cantonal d'art contemporain.
Sami Kanaan, conseiller administratig chargé de la Culture en Ville de Genève et Diane Daval, directrice du Fonds cantonal d'art contemporain.
DR

Dans un rapport de presque cent pages, la Cour des comptes s’est penchée sur le fonctionnement du Fonds cantonal d’art contemporain (FCAC) et du Fonds municipal d’art contemporain (FMAC). Pour la première fois de son histoire, l’organisme de contrôle a livré un audit de performance, en axant son travail sur les prestations, sous l’angle de l’économie, de l’efficience et de l’efficacité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.