Les assemblages d'André Robillard à la Collection de l'Art Brut

LausannePour la première fois, la Collection de l'Art Brut à Lausanne consacre une exposition à André Robillard. Agé de 83 ans, l'artiste enrichit les collections de l'institution depuis sa création en 1976. A voir dès vendredi.

André Robillard, devant quelques-unes de ses œuvres exposées à la Collection de l'Art Brut, à Lausanne.

André Robillard, devant quelques-unes de ses œuvres exposées à la Collection de l'Art Brut, à Lausanne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au dernier étage du musée, les visiteurs peuvent découvrir 130 œuvres réalisées au cours des cinquante dernières années par cet artiste français notamment connu pour ses fusils. Conçues avec du bois et du matériel de récupération comme des boîtes de conserve, des tuyaux ou du scotch, ces œuvres, même inoffensives, sont une des illustrations de son intérêt pour les engins de guerre, les armes à feu.

L'homme est aussi captivé par la conquête spatiale comme en témoignent des dessins colorés de cosmonautes ou des assemblages représentant des engins spatiaux comme le satellite Spoutnik. A ses heures, il sculpte encore des animaux pour l'essentiel dans du bois et joue de l'harmonica.

Premiers pas artistiques

Le début de sa carrière artistique date de 1964 avec la réalisation de deux premiers fusils. André Robillard a alors 33 ans. Incapable de vivre de manière indépendante, il réside dans un vaste espace à proximité de l'hôpital psychiatrique de Fleury-les-Aubrais (F) où il est chargé de s'occuper de la station d'épuration. Là, il entrepose, assemble toutes sortes de matériaux récupérés.

Un médecin découvre les deux pièces et, persuadé de leur intérêt artistique, contacte Jean Dubuffet, à l'origine du concept de l'Art Brut. L'homme se les procure. C'est le début de l'aventure. A Lausanne, dès sa création en 1976, la Collection de l'Art Brut expose ses oeuvres dans sa collection permanente.

Longue attente

Reste qu'il aura fallu attendre 2014 pour cette rétrospective, explique Sarah Lombardi, commissaire de l'exposition et directrice de l'institution. Difficile pour la nouvelle responsable de l'expliquer.

«Quand j'ai réalisé qu'il n'y n'avait jamais eu une exposition autour de lui, je me suis dit qu'il fallait le faire. C'est un personnage majeur», estime-t-elle.

Aussi à Vidy

A noter qu'à côté de ses casquettes de sculpteur et de dessinateur, André Robillard est aussi comédien. Du 2 au 17 décembre, il sera ainsi sur la scène du Théâtre de Vidy à Lausanne dans le cadre du spectacle sur sa vie au titre évocateur: «Changer la vie». La deuxième qu'il réalise avec Alexis Forestier après «Tuer la misère».

www.artbrut.ch (ats/nxp)

Créé: 27.11.2014, 17h25

Articles en relation

Lucienne Peiry quitte définitivement l'Art Brut

Musée lausannois Ancienne responsable de la Collection de l'Art Brut à Lausanne, Lucienne Peiry voit son poste actuel de directrice de la recherche et des relations internationales supprimé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...