Passer au contenu principal

ArtLab esquisse avec Soulages et ses Outrenoirs le musée de demain

Le nouveau fleuron de l’EPFL conçu par Kengo Kuma a été inauguré hier. Il abrite trois espaces qui marient science et culture.

Jean Claude Gandur présente l'exposition «Noir c'est noir. Les Outrenoirs de Pierre Soulages». Portes ouvertes les 5 et 6 novembre. Programme sur l'application iPhone «Portes Ouvertes EPFL».PHOTOS CHRISTIAN BRUN/CHRISTIAN BRUN/JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE
Jean Claude Gandur présente l'exposition «Noir c'est noir. Les Outrenoirs de Pierre Soulages». Portes ouvertes les 5 et 6 novembre. Programme sur l'application iPhone «Portes Ouvertes EPFL».PHOTOS CHRISTIAN BRUN/CHRISTIAN BRUN/JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE
En bas à gauche: le bâtiment ArtLab, conçu par l'architecte japonais Kengo Kuma. A droite: le Montreux Jazz Café installé à l'intérieur d'ArtLab. Portes ouvertes les 5 et 6 novembre. Programme sur l'application iPhone «Portes Ouvertes EPFL».PHOTOS CHRISTIAN BRUN/CHRISTIAN BRUN/JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE
En bas à gauche: le bâtiment ArtLab, conçu par l'architecte japonais Kengo Kuma. A droite: le Montreux Jazz Café installé à l'intérieur d'ArtLab. Portes ouvertes les 5 et 6 novembre. Programme sur l'application iPhone «Portes Ouvertes EPFL».PHOTOS CHRISTIAN BRUN/CHRISTIAN BRUN/JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE
Des personnes visitent le Montreux Jazz Cafe a l'interieur du batiment ArtLab lors de l'inauguration du nouveau batiment ArtLab sur le site de l'Ecole polytechnique federale de Lausanne, EPFL, ce jeudi, 3 novembre 2016, a Lausanne. L'ArtLab s'articule en trois partie, la premiere dedie a l'accueil des visiteurs du campus, presentant les grands travaux de recherche de l'EPFL, la deuxieme, culturel, abritant un espace d'exposition susceptible d'accueillir les developpements museographiques les plus innovants, la troisieme dedie a la conservation et a la valorisation des archives du Montreux Jazz Festival. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Des personnes visitent le Montreux Jazz Cafe a l'interieur du batiment ArtLab lors de l'inauguration du nouveau batiment ArtLab sur le site de l'Ecole polytechnique federale de Lausanne, EPFL, ce jeudi, 3 novembre 2016, a Lausanne. L'ArtLab s'articule en trois partie, la premiere dedie a l'accueil des visiteurs du campus, presentant les grands travaux de recherche de l'EPFL, la deuxieme, culturel, abritant un espace d'exposition susceptible d'accueillir les developpements museographiques les plus innovants, la troisieme dedie a la conservation et a la valorisation des archives du Montreux Jazz Festival. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
1 / 4

Les humanités digitales: un nom à retenir, un domaine de recherche avec lequel il faut désormais compter. Nouveau terrain de jeu pour l’esprit, cette approche marie sciences informatiques et humaines. Art et science font – c’est nouveau – bon ménage, car un ordinateur permet d’aider à restaurer une toile de Rembrandt; de se promener dans Venise à la Renaissance; ou de voir Herbie Hancock sur la scène du Montreux Jazz Festival avec Chick Corea il y a trente ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.