Passer au contenu principal

L’artiste Anthea Moys affronte seule une équipe de hockey

A Antigel, la performeuse a fait des matches inégaux son concept.

Après avoir perdu à la lutte suisse, au vélo sur piste et au cor des Alpes – dernier challenge conclu sur une honorable défaite de 55 points contre 67 –, la performeuse sud-africaine Anthea Moys et son team composé d’elle seule faisaient vendredi soir un ultime match dans le cadre du festival Antigel. Sur la glace de la patinoire extérieure des Vernets, la jeune femme a joué contre l’équipe des moins de 15 ans du Genève Servette Hockey Club. Un vrai massacre.

«Elle s’est entraînée comme une folle, une lionne, une antilope! La voici pour une dernière catharsis en patins!» Au micro, Mathias Glayre, comédien en costard, présente, commente et enjoint le public à applaudir. Sur les gradins, les adultes sourient, les enfants rigolent. Engoncée dans son équipement, la performeuse avance péniblement, totalement dépassée par la célérité de ses adversaires, qui en rajoutent dans le dramatique sous l’œil amusé de leurs parents – joie du but âprement disputé, encouragement bruyant de leurs coéquipiers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.