Passer au contenu principal

L’art poétique éternel de Dimitri

Le plus célèbre des clowns suisses s'est éteint à 80 ans. Réactions dans le milieu du spectacle.

Reto Albertalli/phovea

«En quoi souhaitez-vous être réincarné?» lui demandait la Berner Zeitung à l’occasion de ses 80 ans en septembre dernier. «En clown. Mais en clown meilleur», avait alors répondu Dimitri. Le plus célèbre des clowns suisses s’en est allé mardi soir, suite à un malaise, a-t-on appris par sa famille. Dimanche, il assurait encore son dernier spectacle, sur les planches du Teatro Monteverita, à Ascona.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.