Appel à rémunérer les artistes

Lettre ouverteDes acteurs de la scène des arts visuels genevois se mobilisent pour une meilleure régulation de leur travail.

Pour certains artistes, tout travail, fusse-t-il créatif, mérite salaire.

Pour certains artistes, tout travail, fusse-t-il créatif, mérite salaire. Image: GuettyImages

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Suisse, seul un artiste sur cinq peut vivre de sa pratique. Et la moitié d’entre eux gagne moins de 10 000 francs par an, selon des études récentes. Dans un pays qui alloue à la culture l’un des budgets les plus élevés au monde, cette réalité ne manque pas de frapper. Selon les milieux de la création contemporaine, il existe, pour le domaine des arts visuels, un remède à cette précarité: rémunérer les artistes lorsqu’ils exposent dans les institutions, pour tous les services fournis en sus de la réalisation et de la production d’œuvres – transport, communication, montage et démontage ou comptabilité, entre autres.

Créée il y a trois mois à Genève, la Mobilisation des artistes vient de publier une lettre ouverte en ligne demandant que les entités culturelles bénéficiant de financements publics instaurent l’octroi d’honoraires aux artistes qu’elles présentent, assortis d’un contrat. «Nous visons à rassembler les personnes de la scène des arts visuels genevois, explique Julie Marmet au nom du groupement. Élaboré collectivement, ce texte peut être signé par tous et servir d’outil à ceux qui sont confrontés à la précarité.» La missive a également été envoyée aux autorités du Canton, de la Ville et des communes de Carouge, Lancy, Meyrin et Vernier.

Le collectif attend désormais des réponses. Dans l’intervalle, il se réunit tous les mois et s’apprête à fonder une association de délégués pour faciliter les discussions avec l’administration et les élus. Une rencontre informelle a déjà eu lieu avec le service culturel de la Ville de Genève et le FMAC (Fonds municipal d’art contemporain). La question du salaire des artistes a émergé en 2008 à New York avec le mouvement WAGE (Working artists and the greater economy). Elle fait débat dans de nombreux pays européens. Les réflexions s’avèrent fertiles à Genève depuis une table ronde organisée sur le sujet en septembre dernier.

mobilisationdesartistes.tumblr.com (TDG)

Créé: 08.01.2019, 17h59

Articles en relation

Ils ouvrent une galerie qui rétribuera les artistes

Arts plastiques Trois jeunes curateurs s’apprêtent à inaugurer Espace 3353 à Carouge. Ils espèrent obtenir la certification américaine W.A.G.E., qui garantit un cachet aux exposants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.