Antonio Méndez, un chef pétillant à Evian

ClassiqueLe talent espagnol est invité aux Rencontres musicales pour un concert attendu. Interview.

Le jeune chef d’orchestre Antonio Méndez.

Le jeune chef d’orchestre Antonio Méndez. Image: MARCO BORGGREVE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A 31 ans, dont huit passés dans son pays d’adoption, l’Allemagne, Antonio Méndez dit avoir gardé tout ou presque de sa latinité, distillée au sein des nombreux orchestres qu’il dirige. Etoile montante dans le firmament classique, l’Espagnol garde pourtant le répertoire germanique au centre de ses préoccupations. C’est donc en toute logique qu’il placera son passage au Rencontres musicales d’Evian sous le signe de Mahler et Wagner. En compagnie du Mahler Chamber Orchestra.

La «Quatrième symphonie» de Mahler en version de chambre, quel genre de particularités présente-elle?

Il ne faut à mon sens pas approcher cette adaptation signée par Erwin Stein comme s’il s’agissait d’une version limitée. Ce serait une erreur. Elle est au contraire traversée par des couleurs vivaces que l’on peut explorer comme dans l’originale. De mon côté, j’essaie de restituer le Mahler que j’ai en tête: un compositeur qui prend soin des détails et des sonorités. J’ai un grand respect pour la partition, mais en même temps, cet univers vous renvoie avec force à vous-même. Le regard personnel est un élément qui finit par être dominant.

Pourquoi associer à Mahler les «Wesendonck Lieder» de Wagner?

Il y a entre les deux œuvres un lien fort, celui de la voix. C’est pourquoi d’ailleurs la mezzo-soprano Jennifer Johnston chantera dans les deux volets du programme, en leur donnant une unité de couleur. Il y a ensuite une continuité entre Wagner et Mahler. Le second ayant beaucoup dirigé les œuvres du premier.

Vous avez côtoyé Bernard Haitink durant vos années de formation. Quels souvenirs gardez-vous de ce grand chef?

Je l’ai rencontré lors d’une masterclass à Lucerne en 2010 et nous avons gardé le contact. J’ai été très souvent chez lui pour parler sur un mode informel d’un tas de choses concernant la direction. Avoir quelqu’un de son envergure à côté, de pouvoir évoquer en sa compagnie telle partition, telle œuvre de Mahler, et de pouvoir l’assister, tout cela représente à mes yeux une chance inouïe. Haitink a été un modèle depuis mon enfance, et il le reste toujours, tout comme Claudio Abbado.

A quel moment avez-vous compris que vous alliez devenir chef d’orchestre?

Un jour, j’ai suivi un concert retransmis en direct à la télévision. Je devais avoir 16?ans. J’étudiais à l’époque le piano et le violon. Je ne connaissais pas l’œuvre qui était jouée ni le chef qui dirigeait, mais j’ai été bouleversé par ce qui se passait à l’écran. Je me suis dit alors qu’il avait là ma voie, celle de la direction. Des années plus tard, j’ai revu cette vidéo. C’était le dernier concert que donnait Simon Rattle à la tête de l’Orchestre symphonique de Birmingham. Il dirigeait la Deuxième symphonie de Mahler.

Antonio Méndez, Mahler Chamber Orchestra avec Jennifer Johnston, Rencontres musicales d’Evian, je 9 juillet à 20h. www.rencontres-musicales-evian.fr

Créé: 08.07.2015, 18h56

Articles en relation

Albane Valenzuela à Evian!

Golf La jeune Genevoise a reçu une invitation pour disputer l’Evian Championship avec l’élite mondiale, en septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...