Passer au contenu principal

L’amour d’une fille et son père s’insinue entre leurs corps dansants

La chorégraphe et danseuse Kaori Ito renoue avec son père sculpteur et son Japon natal sur la scène de l’ADC.

Kaori entraîne Hiroshi Ito, son père artiste, dans la danse.
Kaori entraîne Hiroshi Ito, son père artiste, dans la danse.
GREGORY BATARDON

Son titre annonce que Je danse parce que je me méfie des mots, pourtant le spectacle vient d’emblée mettre en doute cette assertion. En effet, Kaori Ito l’introduit d’une longue litanie de questions à la première personne diffusées par les haut-parleurs: «Pourquoi j’ai toujours peur de perdre quelque chose?» «pourquoi j’ai peur en avion?» «pourquoi tu mets ton T-shirt à l’envers?» «pourquoi j’ai quitté le Japon?»…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.