D’Algérie à Palavie, l’exil de Nadji, devenu Pas-Jean-Paul

ThéâtreLe Grütli réunit les talents de Julien George, Valérie Poirier, Frédéric Landenberg et Marie Druc, entre autres, dans «Palavie».

Pas-Jean-Paul (Frédéric Landenberg) peine à s’adapter à son nouveau pays, Palavie.

Pas-Jean-Paul (Frédéric Landenberg) peine à s’adapter à son nouveau pays, Palavie. Image: CAROLE PARODI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme debout. Timide, hagard, toujours en partance, de cour à jardin et retour. On lui tend une urne: les cendres de sa maman, que celle-ci lui intime outre-tombe de disperser sous un cyprès. Rien que ça. Toujours été accaparante, Arlette.

Rien que ça, parce qu’en Suisse, les cyprès ne courent pas les rues. Contrairement à l’Algérie, où ils sont légion. C’est là, à Oran, qu’est né Nadji, d’une Française aux mœurs légères et d’un Maghrébin aussitôt disparu. C’est surtout là d’où il a été arraché petit, en même temps qu’on rapatriait les flots de pieds-noirs. Arraché pour être replanté à Palavie, où il est rebaptisé Jean-Paul, qu’il traduit en Pas-Jean-Paul. Où la nostalgie le transperce au point de lui couper la langue. Ni la bondissante écolière Catherine ni la gentille psy Madame Giauque n’arriveront à le tirer de son mutisme.

De là-bas à ici, d’alors à maintenant, des corps à leurs fantômes, Palavie sinue, dans la langue expressive de Valérie Poirier. Portée par une bande de comédiens impeccables (dont les congénères Marie Druc et Frédéric Landenberg en mère et fils), une scénographie et des éclairages inspirés, la mise en scène de Julien George (récemment à la baguette de La puce à l’oreille de Feydeau) rivalise en subtilité avec le plus sophistiqué des moucharabiehs. Seul bémol, peut-être: que le récit tortille si manifestement entre l’autobiographie et le propos universel, de même que l’esthétique semble hésiter entre l’invention pure et l’hommage – notamment au théâtre pour enfants.

«Palavie» Théâtre du Grütli, jusqu’au 5 déc., 022 888 44 88, www.grutli.ch

Créé: 20.11.2015, 20h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...