Albertine invite Bacchus aux Caves ouvertes

DécryptageLa dessinatrice genevoise a réalisé l'affiche de l'édition 2019.

Image: Albertine

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au vin, Albertine préfère le champagne. Le divin breuvage la rend joyeuse. Mais elle ne refuse pas un bon verre. Surtout lorsqu’il émane de Nicolas Bonnet et Stéphane Gros, cousins vignerons parmi les plus doués du canton. Si ces derniers ne participent pas aux Caves ouvertes, quelque 80 autres exploitants accueillent la foule ce samedi lors d’une manifestation dont la dessinatrice genevoise a conçu l’affiche (lire aussi en p.4 de la «Tribune du terroir»).

Un an après Pierre Wazem, Albertine a été mandatée pour réaliser un visuel déclinable sur différents supports. «Il s’agissait de faire ressortir le côté épicurien de cette fête du vin, qui s’apparente aussi à une balade découverte dans certains villages aux alentours de Genève», explique la dessinatrice établie à Dardagny, au cœur du vignoble. Concevoir une affiche, même pour une habituée comme elle, reste une tâche délicate. «L’objet doit être facilement compréhensible et lisible par tout un chacun. L’efficacité prime.»

L’idée de Bacchus comme figure centrale s’est vite imposée (voir encadré). «J’ai réalisé deux projets, l’un avec un personnage à longue barbe et un autre avec un protagoniste plus jeune, à petite barbe.» Pour les couleurs, Albertine a opté en faveur d’une élégante bichromie, à la fois moderne et flashy. «J’avais envie de quelque chose d’un peu «disco love». Je craignais qu’un dessin trop coloré, trop illustratif, ne tienne pas lors des variations de format.»

Avec l’agence de communication EtienneEtienne, avec laquelle elle avait déjà collaboré l’an dernier pour le visuel de Noël à Carouge, elle a procédé à différents essais avant d’aboutir à un jaune-vert un peu citronné, qui tranche sur un fond rose-lie de vin. Elle a aussi soigneusement étudié la composition. Retouchant au passage son dessin original, réalisé en noir et blanc au format A3, afin de tenir compte de l’espace nécessaire pour la typographie. Au final, son affiche attire l’œil. «L’information est claire. Je trouve qu’elle pète bien.» Nous aussi.

Créé: 24.05.2019, 08h08

Bacchus en vedette

Personnage principal du visuel d’Albertine, Bacchus attire le regard. «Mon papa, autrefois vigneron, m’a souvent parlé d’une fiesta organisée à la fin des vendanges, à Dardagny et dans le Mandement: le bal Bacchus. Cela a provoqué le déclic. J’en ai fait une figure bienveillante qui attire vers elle une foule d’autres gens.»

Grande fête

Sur l’affiche, hommes et femmes, adultes et enfants se côtoient. «Il s’agissait de montrer que l’événement est ouvert à tout le monde. On s’y rencontre entre copains, c’est une grande fête.»

Rencontre avec les renards

Quand elle rentre tard le soir en voiture chez elle, en compagnie de son mari, Germano, Albertine aperçoit régulièrement des renards. Pris dans le faisceau des phares, les goupils s’arrêtent et considèrent les humains. «J’aime ce petit moment intime où on se regarde. C’est très beau.»

Car de touristes

Aux Caves ouvertes, les visiteurs se déplacent avec différents moyens de transport. «Ce sont les vignerons qui ont attiré mon attention sur ce point. Des cars de touristes viennent parfois de loin, d’Angleterre même.» Les vélos abondent également. De chez elle, à Dardagny, Albertine voit défiler les adeptes de la petite reine.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...