Passer au contenu principal

SculptureUn adepte du recyclage au Château de Gruyères

Une centaine d'œuvres du plasticien Takawira Tuckson Muvezwa sont à découvrir au Château de Gruyères pour leur première exposition en Suisse.

L’inventivité du Nouveau Réalisme et un parfum d’interculturalité prennent leurs quartiers dès samedi au château de Gruyères (FR). Le public peut découvrir jusqu’au 4 novembre une centaine d’œuvres du plasticien Takawira Tuckson Muvezwa, dont l’atelier se trouve près de Harare, au Zimbabwe.

Adepte du recyclage, l’artiste collectionne la ferraille, avec une prédilection pour les outils agricoles. Il assemble ses trouvailles avec des pierres qu’il sculpte selon l’ancestrale culture Shona.

Né en 1965, Takawira Tuckson Muvezwa travaille près de Harare, capitale du Zimbabwe et un des centres du renouveau de l’art africain. Tout jeune, il est employé à des travaux de nettoyage à la National Gallery of Zimbabwe.

C’est pour lui une immersion au cœur du patrimoine de son pays, mais aussi l’occasion de se faire remarquer lors d’un concours. Il se lance ainsi dans l’aventure de la sculpture. Après plusieurs expositions récentes aux Pays-Bas, il est présent pour la première fois en Suisse.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.