Une toile de Hodler réclamée depuis 2001

PrêtLe Musée des beaux-arts de Saint-Gall a reçu en prêt permanent un tableau de Ferdinand Hodler qui est réclamé depuis 2001 par des héritiers de victimes du nazisme.

La toile de Hodler revendiquée par des héritiers de victimes du nazisme

La toile de Hodler revendiquée par des héritiers de victimes du nazisme Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La toile «Stockhornkette mit Thunersee» est prêtée par la Fondation Simon et Charlotte Frick au Musée des beaux-arts de Saint-Gall. Ce tableau est revendiqué depuis 2001 par des héritiers de victimes du nazisme.

Le prêt permanent, révélé par le St. Galler Tagblatt, a été confirmé vendredi 19 décembre par la porte-parole du musée st-gallois Irina Wedlich. Le tableau appartenait à l'ancien conseiller d'Etat saint-gallois Simon Frick (1914-2011) et à son épouse Charlotte.

La Fondation Simon et Charlotte Frick est inscrite au registre du commerce depuis un mois. Elle veut confier en prêt permanent le tableau de Hodler et sept autres œuvres.

Vendue aux enchères en 1935

La toile «Stockhornkette mit Thunersee» est l'objet d'un litige depuis 2001. L’œuvre a été vendue aux enchères en 1935 par l'industriel juif Max Silberberg, car il se trouvait dans un situation financière difficile à cause du régime nazi. Max Silberberg et son épouse sont morts dans le camp de concentration d'Auschwitz en 1942.

Simon Frick a acheté l’œuvre en 1985 dans une galerie à Berne. Ni le vendeur ni Frick ne connaissaient l'histoire tragique de ses anciens propriétaires. En 2001, Gerta Silberberg, la belle-fille de Max Silberberg, a pris contact avec Simon Frick pour éclaircir des questions de droit liées au tableau.

Depuis la mort de Gerta Silberberg en 2013, un trust basé en Angleterre défend ses intérêts. Simon Frick n'a jamais répondu aux questions de Gerta Silberberg et la fondation n'a aucun contact avec les héritiers, a indiqué le président du conseil de fondation Eugen Frick dans le St. Galler Tagblatt.

Parler avec les héritiers

Le directeur du Musée des beaux-arts de St-Gall, Roland Wäspe, estime qu'il faut prendre contact avec les héritiers de Gerta Silberberg. Il est aussi important que le public puisse avoir accès aux œuvres de la fondation.

Les musées sont des lieux du souvenir. «Nous devons montrer ces œuvres et dire ouvertement leur histoire, ce que nous avons fait en 2009 dans une exposition», explique encore le directeur du musée dans les colonnes du journal st-gallois. (ats/nxp)

Créé: 19.12.2014, 15h05

Articles en relation

Un tableau de Hodler adjugé 845'000 francs à Zurich

Peinture Lors d'une vente aux enchères de Sotheby's mardi soir à Zurich, le portrait de «Valentine Godé-Darel» réalisé par Ferdinand Hodler a été adjugé pour la somme de 845'000 francs. Plus...

Plus de 600 dessins de Hodler légués au Musée Jenisch

Vevey Le peintre et collectionneur Rudolf Schindler remet au Musée Jenisch un ensemble de 630 œuvres de Ferdinand Hodler. Plus...

Un paysage valaisan de Hodler vendu 3,3 millions

Zurich La toile «Les Dents Blanches» de Ferdinand Hodler était le clou de la vente aux enchères de Sotheby's mardi soir à Zurich. Elle a été vendue pour plus de 3 millions de francs. Plus...

Un paysage valaisan de Hodler vendu 8 millions

Enchères Une toile de Ferdinand Hodler a trouvé preneur pour 8'005'000 francs mardi soir à Zurich. Le paysage «Montana avec vue des Becs de Bosson et du Vallon de Réchy», datant de 1915, était estimé entre 3,8 et 4,5 millions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.