Une immense toile de Dalí servira de fond de décor à un spectacle

SCÈNE Le tableau a été brossé en 1944 par le maître. Restauré en Suisse, il se verra utilisé par une troupe basée à Lugano. La première de «La Verità» est pour janvier.

Salvador Dalí en 1972.

Salvador Dalí en 1972. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une immense toile de Salvador Dalí, peinte à New York pour servir de rideau au ballet «Tristan Fou», présenté au Metropolitan Opera en 1944, a été pour la première fois dévoilée lundi au public à Montréal. Cette œuvre a été restaurée en Suisse.

L’œuvre, qui mesure près de neuf mètres sur quinze, donne une vision surréaliste de Tristan et Yseult. Elle se verra utilisée comme un élément de décor par le metteur en scène de cirque Daniele Finzi Pasca. Son spectacle «La Verità» connaîtra sa première mondiale Théâtre Maisonneuve de Montréal le 17 janvier prochain.

Tournée mondiale

«La Verità» constituera une «incursion théâtrale et acrobatique» dans la vie du peintre espagnol, menée par douze interprètes de la compagnie Finzi Pasca. Une troupe basée à Lugano. «Après Montréal, la toile et le spectacle entameront une tournée en Amérique du Sud jusqu’à l’été 2013. Puis elles gagneront l’Europe, à commencer par la France, la Suisse, l’Italie et l’Espagne», a précisé le porte-parole de la compagnie, Jean-Sébastien Rousseau.

Rappelons qu’une grande rétrospective Dalí est prévue par le Centre Pompidou de Paris à partir du 21 novembre. L’institution espère faire aussi bien qu’en 1979. Le premier hommage au maître de Beaubourg reste son record d’entrées absolu.

Créé: 06.11.2012, 09h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...