Sophie Favre modèle un bestiaire très humain

ExpositionMarianne Brand présente les figures hybrides de l’artiste. Un univers de terre tout en délicatesse.

Un «homme-oiseau» né des mains de Sophie Favre.

Un «homme-oiseau» né des mains de Sophie Favre. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un chien habillé d’un pull à capuche, un lapin avec un bras en écharpe, un oiseau portant un sac à dos, un chat à lunettes, un groupe de souris transporté par un ragondin… Avec les créatures en terre de Sophie Favre, exposées en ce moment à la galerie Marianne Brand, on ne sait jamais où finit l’animal et où commence l’humain. Et c’est ce qui fait tout leur charme.

Depuis ses débuts, l’artiste française a fait se rencontrer les deux mondes. D’abord sous forme de bande dessinée, puis en travaillant l’argile. Une matière qu’elle prend soin de mettre en valeur. «On a l’impression qu’elle utilise plusieurs terres différentes, tellement les teintes sont riches», s’enthousiasme Marianne Brand, qui suit la céramiste depuis une dizaine années.

Ces bestioles si familières, dont la taille va d’une dizaine de centimètres jusqu’à une soixantaine, portent littéralement l’empreinte de l’artiste, qui les modèle avec une grande délicatesse. Sophie Favre crée également des petits bustes d’animaux fichés sur un socle de bois et des trophées de chasse à suspendre au mur. L’humour n’est jamais loin. La tragédie non plus, avec certaines figures muettes, angoissées ou entravées. Difficile de ne pas s’y projeter…

«Ses personnages possèdent une force d’expression extraordinaire, dans la posture, les gestes et même les yeux, pourtant réduits à de minuscules boules de terre, commente la galeriste carougeoise. Chacun d’eux raconte une histoire.» Son travail a également conquis l’Ariana, le Musée de la céramique et du verre établi à Genève, qui lui a acheté trois pièces. Une véritable consécration.

Sophie Favre décline aussi ses créatures sous forme de petits tableaux: des portraits d’animaux peints à l’acrylique, dans le même esprit et les mêmes tonalités de terre que les sculptures. L’immersion dans l’univers si particulier de l’artiste est totale!

Sophie Favre - Exposition jusqu’au 22 décembre à la galerie Marianne Brand, 20, rue Ancienne, ouvert me, je et ve de 14h30 à 18h30, sa de 14h à 17h, di 18 décembre de 14h à 17h et sur rdv: 022 301 34 57 (TDG)

Créé: 13.12.2016, 12h25

Articles en relation

La peinture d’Albertine met le feu au lac

Exposition La dessinatrice expose dans le cadre d’Art7 et publie un album BD avec Germano Zullo. Plus...

Carouge se met en sept pour l'art contemporain

Evénement Sept galeries vernissent simultanément des expositions en tout genre ce week-end Plus...

Art7 se déroulera les 2 et 3 mars à travers Carouge

VERNISSAGES Huit expositions ouvriront simultanément, avant de poursuivre chacune leur course. Voici le menu de cette neuvième édition. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Tessin uni derrière Cassis
Plus...