Schwizgebel honoré à Annecy

CinémaLe cinéaste genevois est aussi l'un des grands du film d'animation suisse

Georges Schwizgebel.

Georges Schwizgebel. Image: PASCAL FRAUTSCHI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il n’avait jamais reçu de Cristal d’honneur. Ce sera chose faite ce soir. Le Genevois Georges Schwizgebel, 64 ans, réalisateur unanimement reconnu dans l’animation, se verra récompensé lors de la cérémonie de clôture du 41e Festival d’Annecy. On le sait, le cinéma d’animation suisse, à l’instar du documentaire, jouit d’une solide réputation. Davantage que la fiction, parent pauvre de notre cinématographie. Cette année, huit films suisses étaient à l’honneur au festival, dont six dans des sections compétitives. Côté longs-métrages, 1917 - Der wahre Oktober de Katrin Rothe, coproduction entre Dschoint Ventschr (Zurich) et l’Allemagne, en revenant sur la Révolution russe, a fait parler de lui.

Mais revenons au Cristal d’honneur. Schwizgebel va donc boucler une boucle puisque c’est en partie à Annecy qu’il se fit connaître. D’abord intéressé par le graphisme, il étudie aux Beaux-Arts à Genève, avant de fonder, avec Claude Luyet et Daniel Suter, le studio GDS. En 1974, Le vol d’Icare, son premier court-métrage, révèle un style, un art de capter le mouvement et d’en retranscrire les couleurs dans un ballet d’images peintes de manière artisanale qui régalent l’œil. Ses films récoltent de multiples prix dans les festivals, ils ont même l’honneur de passer en avant-programme de certains longs. L’avant-dernier, Le roi des Aulnes avait triomphé sur la Piazza Grande à Locarno. Alors encore bravo pour ce parcours. P.G.

(TDG)

Créé: 16.06.2017, 19h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.