Pipilotti Rist habille un tram de rose

Art contemporain La célèbre plasticienne suisse a revisité une rame genevoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un tram pour le moins original a attiré l’attention des passants lors de son inauguration, hier, sur le rond-point de Plainpalais. Murs intérieurs et extérieurs roses, sièges et mouchetures du sol de la même couleur justifient pleinement le nom de l’œuvre imaginée par l’artiste suisse Pipilotti Rist, Monochrome Rose. Cette création s’inscrit dans le cadre du projet art & tram, initié en 2009 par les quatre communes se trouvant sur le passage de la ligne 14: Lancy, Onex, Confignon et Bernex.

Après les motifs géométriques inscrits sur l’asphalte par Silvie Defraoui, Le sage en blocs de granit imaginé par Ugo Rondinone et les lampadaires revisités par Eric Hattan, ce tram revêtu de rose est la quatrième intervention artistique d’un plasticien de renom. Mais celle-ci relie les autres entre elles. «L’ensemble du projet permet de faire sortir l’art des lieux où il est parfois confiné et de le rendre accessible à tous», a souligné Anne Emery-Torracinta, conseillère d’Etat chargée du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport.

Une œuvre en circulation

Anne Hornung-Soukup, présidente du conseil d’administration des Transports publics genevois (TPG), a quant à elle salué le travail de Pipilotti Rist, «artiste suisse connue mondialement, qui fait voir le monde de manière différente et suscite des interrogations». Elle a profité de l’occasion pour promouvoir ce nouveau type de véhicule, baptisé Tango, sans marche à gravir et pourvu de climatisation. Un seul a été investi par l’artiste, mais il sera mis en circulation avec les autres.

«Je souhaite que ce tram relie la ville mais aussi les personnes entre elles, suscite des débats et des interactions au quotidien», a expliqué Pipilotti Rist, qui avait déjà revisité une rame de tram à Zurich. Elle avait aussi recouvert des éléments urbains d’un quartier de Saint-Gall de tartan rouge.

Sang, peau et muqueuses

Ici, pourquoi avoir choisi le rose? Bonnet multicolore sur la tête, la sautillante Zurichoise évoque les muqueuses, qui nous renseignent sur notre état de santé. Mais aussi le mélange des couleurs du sang et de la peau. «Actuellement, cette teinte est associée au féminin, à l’homosexualité, tous des groupes avec des membres très sympathiques! lance-t-elle. Mais pour moi, elle représente notre intérieur.»

La plasticienne ne s’est pas contentée de choisir la couleur du véhicule; elle a aussi initié une série d’actions de médiation culturelle. Des ateliers ont été notamment menés dans des écoles genevoises. On en voit le résultat sur les écrans du tram, en alternance avec une vidéo de Pipilotti Rist, comme des «complimentrose» ou des devinettes. Une approche ludique que les Genevois sont invités à s’approprier. Jacqueline Burckhardt, membre du jury de art & tram, s’en réjouit: «Cette œuvre d’art itinérante offre aux usagers des moments poétiques qui brisent la routine.»

(TDG)

Créé: 01.12.2016, 20h29

Articles en relation

Pipilotti Rist et ses vidéos pop dans un capharnaüm magique

Art contemporain L'artiste suisse expose «Your Saliva is my Diving Suit in the Ocean of Pain» à Zürich. Les enfants adorent. Plus...

L’Ariana présente «Food», une exposition d’art à thème caritatif

CONTEMPORAIN De Beuys à Jannis Kounelis, d’Armleder à Pipilotti Rist, les noms connus se bousculent. La qualité des œuvres disparaît un peu derrière le message. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.