Les séries ont leur festival de Cannes

FranceLa série «La Vérité sur l'affaire Harry Quebert», adaptée du roman de Joël Dicker sera présentée lors de ce tout nouveau festival.

Patrick Dempsey («Grey's Anatomy») jouera dans la série «La Vérité sur l'affaire Harry Quebert».

Patrick Dempsey («Grey's Anatomy») jouera dans la série «La Vérité sur l'affaire Harry Quebert». Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La première édition du festival Canneseries s'apprête à dérouler son tapis (rose!) sur la Croisette. Petit frère de la prestigieuse fête du cinéma, il célébrera l'âge d'or des séries TV dans le temple du cinéma, avant le début de la compétition officielle samedi. «On est tous au taquet, toutes les planètes s'alignent, même le temps sera beau», s'est réjoui auprès Benoît Louvet, directeur général de ce festival voulu par le maire de Cannes David Lisnard. «Les places se sont arrachées, on a presque tout distribué» dès l'ouverture de la billetterie, a-t-il affirmé.

M. Louvet a précisé qu'un «quota de places» avait été mis de côté pour les retardataires. La cérémonie d'ouverture doit se dérouler mardi en soirée au Palais des festivals avec la projection en première mondiale d'un épisode de la 3e saison de «Versailles», de Simon Mirren David Wolstencroft.

Pour le lancement de la compétition officielle le 7 avril, le jury et les stars seront accueillis par Laurent Weil, monsieur cinéma de Canal , sur le tapis... rose, - «une couleur pop», souligne le directeur du festival.

La série «La Vérité sur l'affaire Harry Quebert», adaptée du roman de Joël Dicker par Lynnie Greene et Richard Levine, y sera présentée. Ses comédiens Patrick Dempsey («Grey's Anatomy») et Ben Schnetzer («Snowden») seront sur place, de même que Jean-Jacques Annaud («Le nom de la rose») qui la réalise. «Il nous a fait un cadeau avec son montage spécialement conçu pour Cannes», précise le directeur du festival, réfutant l'allégation que la série n'était pas prête. «On appelle ça un 'sneak peek' en anglais et on ne le verrait nulle part ailleurs».

L'âge d'or des séries

Le jury, présidé par l'auteur de best-sellers policiers et scénariste américain Harlan Coben («The Five», «Une chance de trop») décernera cinq trophées créés par l'artiste californien Steven Harrington : meilleure série, meilleur scénario, meilleure musique, meilleure interprétation, plus un prix spécial d'interprétation. «C'est un grand honneur de servir ce jury», a déclaré Harlan Coben, «très surpris» d'être choisi. «Nous vivons un âge d'or de la télévision comme jamais auparavant», a-t-il ajouté, «la variété des programmes proposée dans le monde entier est sans précédent».

Parmi les dix séries en lice, le thriller mexicain «Aqui en la tierra», en huit épisodes (Fox), a été créé par le comédien et réalisateur Gael García Bernal («Mozart in the Jungle», «Amores perros»). La série italienne «Il Cacciatore» (Le chasseur) (Rai 2), librement adaptée du livre du magistrat Alfonso Sabellace «Cacciatore di mafiosi». Egalement en compétition «Félix», thriller romantique espagnol en huit épisodes (Moviestar) créé par le réalisateur catalan Cesc Gay («Truman»), tourné en 4K. L'intrigue se déroule en Andorre mais aussi dans le sud de la France.

Se réjouir de la concurrence

La cérémonie de clôture avec la remise des prix sera retransmise le 11 avril en clair et en direct sur Canal et suivie par la projection en première mondiale de «Safe» que signe Harlan Coben et attendue sur C8. Il sera entouré de ses comédiens Michael C. Hall («Dexter») et Audrey Fleurot («Engrenages»).

Canneseries s'est organisé, avec la même ambition internationale, en concurrence avec le festival Series Mania Lille-Hauts-de-France dont la neuvième édition se déroulera, pour la première fois cette année, à Lille, du 27 avril au 5 mai. «Il faut s'en réjouir, c'est plus sain !», a souligné Benoît Louvet, «et vive la série !» (ats/nxp)

Créé: 03.04.2018, 09h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...