Le Cirque Knie revisite son ADN unique et magique

SpectacleLe cirque national présentait la première du spectacle des 100 ans. Nostalgique, sensuel, coloré et diablement efficace.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'était tout simplement fantastique, merveil­leux. J’ai presque envie d’ajouter: comme d’habitude!» Ces compliments semblent venir d’une spectatrice anonyme, vêtue discrètement de noir et venue passer une soirée d’émerveillement avec sa fille. Mais ces mots sont ceux d’une spécialiste de l’art du cirque et d’une «habituée de la maison», puisque c’est bien la princesse Stéphanie de Monaco, accompagnée de sa fille Pauline Ducruet, qui essayait de passer inaperçue, sans pouvoir cacher son enthousiasme. En janvier dernier, Stéphanie de Monaco remettait d’ailleurs le prix d’Ambassadeur du cirque 2019 à Fredy Knie junior, dans le cadre du 43e Festival International du Cirque de Monte-Carlo, pour sa contribution à la promotion et à la préservation des arts du cirque. Le spectacle du jubilé est la parfaite illustration de son engagement.

Émotions, douceur et poésie

Cent bougies, ça fait beaucoup de lumière braquée sur le tout nouveau chapiteau du Cirque Knie. Il ne fallait donc pas se rater pour cette tournée anniversaire. Pour la première, jeudi dernier, dans le fief de Rapperswil, le Tout-Zurich semblait d’ailleurs s’être déplacé. Il y avait autant de paillettes dans les gradins que sur les superbes costumes du clown blanc, comme sorti du logo du Knie pour amener douceur et poésie entre les numéros.

Les ingrédients nécessaires à renvoyer chaque spectateur en enfance sont parfaitement maîtrisés par cette famille d’artistes, dont les septième et huitième générations se succèdent sur la piste. Avant même le début du show, l’odeur du pop-corn, les notes d’un orgue de Barbarie et les costumes noir, rouge et doré des garçons de piste font leur effet.

Mais place au spectacle, qui débute par un intrigant chapiteau au beau milieu du chapiteau. Sur la toile sont projetées des images anciennes, mélange d’affiches du passé et de photos. Un petit enfant demande à son grand-père de lui expliquer le cirque. On craint alors un trop-plein de nostalgie, mais ce coup de rétro laisse rapidement place à l’humour. Des clowns, il y en a de trois familles bien différentes cette année, qui cohabitent à merveille. Le blanc pose sa délicatesse un peu triste. Un Auguste et son comparse rejouent des figures classiques comme le seau plein de paillettes balancé dans la figure d’un spectateur. Un duo de comiques enfin, Giacobbo & Müller, qui sera remplacé par Vincent Veillon et Vincent Kucholl en Suisse romande et au Tessin.

Trente chevaux sur la piste

Géraldine Knie qui, en plus d’assurer des numéros de dressage de chevaux, est à la direction artistique du spectacle, a fait mouche. Ces constants va-et-vient entre passé et présent fonctionnent en harmonie. Le spectateur ne sait jamais à quoi s’attendre: frissonner en voyant une contorsionniste se lâcher dans le vide, juste retenue par la pointe de son pied, ou s’envoler dans le passé du Knie à travers les projections d’anciens numéros sur un écran circulaire en hauteur. Entre les séquences, la voix chaude de la chanteuse Nubya sublimée par des effets de lumière inédits sur ses robes, amène une dimension organique supplémentaire. Ces transitions quasi sensuelles lient des numéros de force bluffants – le duo Ballance, épatant de simplicité et de contrôle, ou cette folle apothéose équestre quand 30 chevaux suivent les directives de Fredy Knie junior à la baguette.

Relever les défis n’effraie pas la famille Knie. Après avoir dû laisser ses éléphants au zoo de Rapperswil, Franco Knie junior revenait l’an dernier présenter un original numéro de «dressage» de drones avec sa femme et son fils. Cette fois, le trio éclabousse le chapiteau de mouvements d’air grâce à de surprenants perroquets. Jonglant avec aisance entre acrobaties, humour et animaux, le Cirque Knie revisite tout en assumant son passé. Ainsi les images d’une girafe, d’éléphants ou de zèbres sur la piste n’ont pas été censurées. Et même des rires au souvenir d’anciens numéros, comme avec la petite Chanel Marie Knie. En mettant la famille au cœur de ces célébrations, le cirque national renforce encore cette filiation centenaire entre les Knie et son public.

À la fin de l’été sur l’arc lémanique

www.knie.ch

Créé: 22.03.2019, 21h54

«Cet anniversaire, c’est un superbe challenge!»


Fredy Knie Jr, directeur du Cirque Knie et responsable des festivités du centenaire, né en 1946

Le Cirque Knie occupe une place privilégiée dans le cœur des Suisses depuis toujours. Pour preuve, le succès du crowdfunding pour l’achat du nouveau chapiteau. Mais l’institution doit sans cesse faire face à la concurrence étrangère et donc se réinventer. Responsable des festivités du centenaire, Fredy Knie Jr n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. À peine descendu de son superbe frison à la robe noire lustrée, ce cavalier et gestionnaire émérite garde la tête froide en dépit des émotions.

100 ans, c’est beaucoup de fierté, mais aussi de pression, non?

Pression n’est pas le bon mot. Cet anniversaire, c’est un superbe challenge. On sait que c’est quelque chose de spécial, que les gens attendent beaucoup de nous. Mais ils l’attendent avec bienveillance. Le soutien et la confiance des Suisses année après année sont absolument incroyables.

Vous connaissez pourtant la recette d’un spectacle magique.

Mais la réussir est toujours délicat. Surtout cette fois-ci, puisque nous voulions un mélange d’évocations du passé et de numéros très modernes. Avec les deux Vincent en Suisse romande, ça va être fantastique!

Vous restez un chef d’entreprise mais vous semblez aussi être un artiste ému ce soir.

Exactement! Petit, je voulais faire du cirque ma vie et que mes enfants suivent aussi cette voie. Ce soir, j’étais sur la piste avec mes enfants et mes petits-enfants. Je ne pouvais rêver mieux.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Une antispéciste condamnée pour avoir attaqué les écuries du Cirque Knie

Justice Une Lyonnaise de 21 ans écope d’une peine avec sursis pour violation de domicile et diffamation. Plus...

Le Cirque Knie s’apprête à célébrer ses 100 ans en grande pompe

Suisse Le cirque national suisse fête son anniversaire tous azimuts et avec panache. Plus...

Le Cirque Knie pleure son clown emblématique Spidi

Tristesse Le clown de 51 ans n’est plus. Il laisse un grand vide chez la famille Knie. Celle-ci est sous le choc. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...