L’écrivain Jean-Pierre Rochat reçoit le Prix Michel-Dentan

LETTRES ROMANDES Romancier et paysan, l’homme a publié en 2012 à Genève «L’écrivain suisse allemand». Un beau récit où il a mis beaucoup de lui-même.

Jean-Pierre Rochat. L’homme n’avait plus sorti de livre depuis 2006.

Jean-Pierre Rochat. L’homme n’avait plus sorti de livre depuis 2006. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’était l’un des meilleurs romans suisses de l’année dernière. Il faisait d’autant plus de bien à son lecteur que l’auteur, Jean-Pierre Rochat, n’avait plus rien donné depuis 2006. Le Bâlois d’origine, qui écrit en français, avait alors sorti un livre de nouvelles, «Mon livre de chevet empoisonné».

Publié en 2012 à Genève chez D’Autre part, «L’écrivain suisse allemand» vient de recevoir «à la quasi unanimité» le Prix Michel-Dentan. Créé à Lausanne en 1984, celui-ci fait partie des récompenses helvétiques les plus courues. Rappelons qu’il s’agit là du récit d’une improbable amitié. Nous sommes dans les montagnes. C’est là que vient se cacher un Casanova des lettres, connu dans le monde entier. Il a loué un bout de champ pour s’installer à un paysan. L’attraction des contraires joue à plein. Les deux hommes noueront une relation qui durera de longues années. Celle-ci s’interrompt une nuit. Au début du livre, la compagne de l’auteur vient raconter à son plus proche voisin que celui-ci vient de mourir… De quoi faire remonter les souvenirs, tandis que se prépare l’enterrement.

Dans le personnage de l’agriculteur, Rochat a bien sûr mis beaucoup de lui-même. Ancien berger, il exploite depuis 1974 un petit domaine au sommet de la montagne de Vauffelin. Il peut y donner libre cours à sa passion pour les chevaux. L’homme est devenu un éleveur réputé. On comprend qu’il dispose de peu de temps pour écrire. Il faut aussi dire, que sous leur apparence naturelle, ses phrases sont très travaillées et son récit très construit. A lire. En plus, c’est court. Cent quarante pages.

(TDG)

Créé: 17.04.2013, 09h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...