L’acteur de télévision Andy Griffith est mort à 86?ans

CARNET NOIR L’homme avait figuré dans de nombreux feuilletons . Il y a même eu un «Andy Griffith Show». L’acteur a peu tourné pour le grand écran.

Andy Griffith dans «Un homme dans la foule».

Andy Griffith dans «Un homme dans la foule». Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Connu notamment pour son rôle d’avocat dans la série «Matlock», Andy Griffith est décédé mardi dans sa maison de Manteo, en Caroline du Nord. Il avait 86?ans. Le shérif du comté de Dare, Dough Doughtie, a annoncé, sans donner de précisions, que l’acteur était mort dans la matinée. Il avait eu une crise cardiaque et subi un quadruple pontage en 2000.

Andy Griffith a connu une carrière de plus de cinquante ans. Il s’était partagé entre le théâtre, la chanson, le cinéma et la télévision. La télévision surtout, dont il constitua l’un des piliers populaires depuis la fin des années 1950. Un de ses rôles les plus marquants reste celui d’un shérif dans «The Andy Griffith Show», qui dura de 1960 à 1968. La série «Matlock» avait été diffusée plus tard, entre 1986 et 1995.

Griffith, au physique fort peu classique, n’avait jamais vraiment percé sur le grand écran. Il n’avait à son actif qu’un chef-d’œuvre, mais méconnu, «Un homme dans la foule» d’Elia Kazan. Sorti en 1957, ce film très noir montrait les effets pernicieux de la TV, accusée de manipulation et de populisme.

(TDG)

Créé: 04.07.2012, 08h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les polices municipales pourraient disparaître
Plus...