«L'Origine du monde» de Courbet aurait un visage

PeintureLa célèbre toile qui fit scandale à sa réalisation en 1866 puisqu'elle montre un sexe de femme en gros plan, serait la partie tronquée d'une oeuvre plus complète. Paris Match aurait retrouvé le visage du «modèle».

La couverture du <i>Paris Match</i> paru ce jeudi dans les kiosques.

La couverture du Paris Match paru ce jeudi dans les kiosques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le monde entier connaît le bas, il découvre désormais le haut. Le célèbre tableau «L'Origine du monde» (1866) de Gustave Courbet aurait en effet un visage, selon un spécialiste du peintre. L'expert, Jean-Jacques Fernier, affirme avoir identifié une toile représentant la tête du modèle.

Cette information a suscité le scepticisme d'autres experts de Courbet, qui ne souhaitent pas être cités mais disent ne pas croire à cette thèse. L'hebdomadaire Paris-Match paru jeudi présente «en exclusivité mondiale» une enquête sur «le secret de la femme cachée».

En janvier 2010, un amateur d'art, «John», achète pour 1400 euros chez un antiquaire parisien une huile sur toile (33 cm sur 41 cm) non signée représentant la tête renversée d'une femme brune qui semble s'abandonner au plaisir.

Toile découpée en fragments?

Ce collectionneur, qui souhaite conserver l'anonymat, mène des recherches, consulte des experts, se persuade que cette tête est celle du modèle de «L'Origine du monde», tableau osé qui montre un sexe de femme, ce qui supposerait que la toile a été découpée en plusieurs fragments.

L'amateur d'art se tourne vers Jean-Jacques Fernier, auteur du «catalogue raisonné» sur l'oeuvre de Courbet. Il soumet le tableau représentant la tête de femme à un laboratoire d'analyse spécialisé.

M. Fernier, qui avait émis quelques réserves au départ, semble alors convaincu. Il imagine que le tableau d'origine, représentant le modèle dans son entier faisait 120X100 cm «ou davantage». Il suppose qu'elle représente Jo Hifferman, la maîtresse irlandaise de l'artiste James Whistler.

Selon Paris-Match, la tête achetée 1400 euros vaudrait désormais 40 millions d'euros, grâce à ces révélations. M. Fernier a l'intention de la rajouter à son «catalogue raisonné» du peintre.

Le musée d'Orsay à Paris, qui possède «L'Origine du monde», n'a pas souhaité commenter cette information, soulignant que les conservateurs du musée ont «un devoir de réserve s'agissant d'oeuvres en mains privées».

Le tableau original exposée au Musée d'Orsay:

Créé: 07.02.2013, 16h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.