En 2019, le cinéma sortira l’artillerie lourde

ProspectiveQuels sont les films les plus attendus de l’année? Voici de quoi saliver

Brad Pitt et Leonardo DiCaprio sur la première photo du très attendu «Il était une fois à Hollywood» de Tarantino.

Brad Pitt et Leonardo DiCaprio sur la première photo du très attendu «Il était une fois à Hollywood» de Tarantino. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’année est à peine entamée et on connaît déjà le calendrier des sorties pour les douze mois à venir. Et ce n’est pas mentir que d’affirmer que la plupart des attentes se cristallisent sur le nouveau film de Tarantino. Un duel au sommet. La rencontre entre deux géants: Brad Pitt et Leonardo DiCaprio. Un titre, «Il était une fois à Hollywood», traduction probable de «Once Upon a Time in Hollywood», qui se veut vecteur de légende. Et un sujet qui fait sens dans la mythologie du cinéma, puisque le film met en scène, dans le Hollywood des années 60, les voisins d’un certain Roman Polanski, dont la femme, la comédienne Sharon Tate, est enceinte de plusieurs mois. L’horrible drame dont elle sera victime, perpétré par Charles Manson et sa bande, devrait être au cœur du film.

Pour l’instant, aucune bande-annonce n’est visible, et de rares photos du film circulent. Mais on connaît sa date de sortie, le 14 août. De là à penser qu’il sera préalablement montré à Cannes en mai, il n’y a qu’un pas et de gros doutes. Il est rare qu’un film de cette taille attende trois mois entre sa présentation sur la Croisette et son arrivée en salles. En 2019, on reparlera aussi de Netflix. Qui a misé sur Scorsese en lui confiant 140 millions de dollars pour réaliser «The Irishman», film de mafia avec De Niro, Pacino, Keitel et compagnie. Si sa sortie est pour l’instant inconnue, la question est de savoir si elle fera une fois de plus polémique et s’il faudra être abonné à la plateforme de streaming pour visionner l’œuvre ou si au contraire, dérogations et exceptions assoupliront la rigidité de règles devenues intolérables.

Retours et incertitudes

Films d’auteur ou projets secrets, 2019 permettra de découvrir les derniers opus de Xavier Dolan, «Ma vie avec John F. Donovan», de Bertrand Blier, qui opère son grand retour après huit ans d’absence avec «Convoi exceptionnel», de Jim Jarmusch qui viendra nous dire que «The Dead Don’t Die», et de Clint Eastwood qui fait la mule pour un cartel mexicain («The Mule», le 23 janvier). On ne sait en revanche rien sur le prochain Abdellatif Kechiche, «Mektoub my Love: Canto due», au point de se demander s’il sortira un jour. Incertitudes également autour de «Radegund» de Terrence Malick, qui se déroule en plein IIIe Reich. Le film est tourné depuis longtemps, mais Malick continue à y travailler. Nous avions déjà annoncé «Radegund» pour 2018. Le verra-t-on en 2019? Selon toute vraisemblance, oui, car on sait depuis peu que l’auteur de «La ligne rouge» s’est attelé à un autre projet, cette fois en réalité virtuelle, «Evolver».

Penélope Cruz, elle, apparaîtra pour la septième fois devant les caméras d’Almodovar. Le film s’intitule «Douleur et gloire» et s’annonce comme une plongée dans les souvenirs du cinéaste. François Ozon, lui, s’attelle à un sujet tabou, la pédophilie au sein de l’église, le tout tiré de faits réels survenus à l’épiscopat de Lyon. Son titre? «Grâce à Dieu». Première à la Berlinale et sortie le 20 février. Paul Verhoeven, de son côté, racontera le destin de Benedetta Carlini, religieuse du XVIIe siècle soupçonnée de lesbianisme. «Benedetta» - c’est le titre - a tout du parfait candidat cannois. Tout comme le nouveau James Gray, qui sort en plus juste après le grand raout cannois, soit le 22 mai. Ce film futuriste s’appelle «Ad Astra», avec un Brad Pitt dépêché dans l’espace pour y retrouver son père, perdu depuis son départ pour Neptune. Pour certains, «Ad Astra» est déjà la Palme d’or 2019. On se calme!

Biopics, remakes et suites

Laurel et Hardy auront droit à leur biopic avec «Stan & Ollie» (6 mars) de Jon S. Baird. Tout comme Céline Dion, dans ce qui s’annonce comme le métrage le plus improbable de la saison, «Dis-moi Céline» de Valérie Lemercier. Et «Le roi lion» (17 juillet) se parera de prises de vue réelles pour reproduire, au plan près, le dessin animé d’origine. Dans le même registre, Tim Burton imagine un «Dumbo» avec certains de ses comédiens fétiches (27 mars). Quant aux «Plus belles années» de Claude Lelouch, il réunira Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant, dans une énième suite à «Un homme et une femme». Éventé mais attendu.

«Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu?» de Philippe de Chauveron (30 janvier) suffira-t-il à remonter le niveau des entrées, qui ont fortement décru ces derniers mois en Suisse romande (on parle de moins 18%, mais il faudra attendre la publication au printemps des décomptes annuels pour savoir si la situation est aussi critique)? Cette suite fonctionne donc à nouveau avec les mêmes schémas que «Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu», sorti il y a quatre ans, mêmes personnages et casting identique, Christian Clavier en tête.

Suites ou remakes, il y en aura pour tous les goûts. Au risque de frôler l’indigestion, voici un choix de ce qui vous attend dans l’année: «Terminator 6» (30 octobre), «Tanguy, le retour» d’Étienne Chatiliez (10 avril), «Avengers 4», «Toy Story 4», «La reine des neiges 2», «Godzilla II», «X-Men: Dark Phoenix», «Bienvenue à Zombieland 2», «Minuscule 2», «Rambo V», «Creed 2» (dès la semaine prochaine), «John Wick 3», «Dragons 3», «La grande aventure Lego 2» et bien sûr, un «Star Wars: Épisode 9» prévu le 19 décembre.

Mais on verra aussi la suite des «Petits mouchoirs» de Guillaume Canet. Elle s’appelle «Nous finirons ensemble» et sera à l’affiche le 27 mars. But avoué de l’opération, réitérer le carton du premier volet, qui avait battu tous les records en 2010. Réservez de nombreuses soirées pour tout cela. (TDG)

Créé: 02.01.2019, 17h46

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Parlement veut plus de femmes à la tête des grandes entreprises
Plus...