Découverte d’une monumentale synagogue byzantine en Israël

ARCHÉOLOGIE Une équipe américano-israélienne a mis les vestiges à jour. L’art juif était alors figuratif. Une mosaïque représente ainsi Samson et les renards

Jodi Magness posant sur le site de Houcoq.

Jodi Magness posant sur le site de Houcoq. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les vestiges d’une monumentale synagogue remontant aux IVe et Ve siècle, sous l’Empire byzantin, ont été découverts en Israël lors de fouilles en Galilée. C’est le Département israélien des antiquités qui l’a annoncé. Les excavations ont été conduites par l’Américaine Jodi Magness et les Israéliens David Amit et Choua Kisilevitz.

Selon le communiqué, les archéologues ont notamment récemment mis au jour dans le village de Houqoq une mosaïque richement décorée représentant l’histoire biblique des 300 renards utilisés par Samson pour incendier les champs des Philistins. Un peu d’histoire biblique. Samson, par vengeance, avait alors attaché à des tisons enflammés aux queues des renards, accolés deux par deux. Il n’y avait pas de SPA à l’époque. Le chiffre 300 constituait en revanche alors un chiffre symbolique.

«Il n’existe que deux autres synagogues de cette époque montrant des scènes figurant Samson», a déclaré l’archéologue, citée dans le communiqué. Celle-ci a par ailleurs souligné «la taille monumentale» des pierres utilisées pour l’édifice.

(TDG)

Créé: 03.07.2012, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Suisse, nid d'espions
Plus...