Au printemps, la poésie bourgeonne en Romandie

PoésieLundi démarre un vaste festival qui révélera la beauté des mots.

Blaise Hoffmann est un des invités des Salves poétiques, à Morges.

Blaise Hoffmann est un des invités des Salves poétiques, à Morges. Image: Sandra Culand

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse romande fête ses vers et ses proses dès lundi, à travers un large dispositif engagé par l’Université de Lausanne. Son nom? «Vallée lyrique», ou «Lyrical Valley» pour ceux qui aimeraient faire un clin d’œil à la Silicon Valley.

La manifestation partagera toute l’étendue du savoir-faire helvétique, celui des mots. Et durant plusieurs mois elle valorisera le patrimoine littéraire avec cinq festivals. Après une entrée en douceur dans les métaphores qui se cachent dans nos rues, à travers une large campagne d’affichage qui a démarré le 25 mars, la 4e édition du Printemps de la poésie marquera le coup d’envoi, jusqu’au 13 avril, regroupant pas moins de 130 événements.

Avec deux thèmes cette année. Le premier analysera les liens entre la poésie et la musique. Que peut-on faire de Rilke avec de la musique? Certains rappeurs sont-ils des poètes, à l’instar de Baudelaire? Le deuxième replacera l’art dans un contexte plus global à l’ère digitale. De quelle manière le numérique offre-t-il des possibilités de partage? Pour cette occasion, le Printemps s’associe au prestigieux festival de la poésie de Montréal.

Les quatre autres festivals déploieront leurs ailes depuis la même base. Les Salves poétiques, à Morges jusqu’au 5 avril, accueilleront huit écrivains et poètes, dont Blaise Hoffmann, librettiste de la Fête des Vignerons, Bruno Doucey et Odile Cornuz. Mais la manifestation regroupe également les Cellules poétiques de Martigny, le Lausanne Slam Festival et Poésie en arrosoir à Cernier. Un programme large, pour les passionnés comme pour les simples curieux. (TDG)

Créé: 31.03.2019, 17h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...