Passer au contenu principal

Face-à-face Nadal-DjokoCrispations autour d’un combat de coqs

Rafael Nadal et Novak Djokovic sont opposés ce dimanche (15 h) en finale de Roland-Garros. S’il gagne, l’Espagnol égalera le record de Roger Federer avec 20 titres du Grand Chelem.

Novak Djokovic a affiché une nervosité extrême tout au long de la semaine, dans une succession déconcertante de très hauts et de très bas. Rafael Nadal est convaincu depuis le début que ce Roland-Garros est le plus difficile de sa carrière, ce que montre son attitude, mais pas ses résultats.
Novak Djokovic a affiché une nervosité extrême tout au long de la semaine, dans une succession déconcertante de très hauts et de très bas. Rafael Nadal est convaincu depuis le début que ce Roland-Garros est le plus difficile de sa carrière, ce que montre son attitude, mais pas ses résultats.
DR

Tout au long de la semaine, ils ont laissé la même impression déconcertante de supériorité indiscutable et, à la fois, de vulnérabilité permanente. Jamais leur état de forme n’a été aussi difficile à décoder en Grand Chelem, dont ils font généralement une suite logique de victoires autoritaires. Rafael Nadal a paru moins sûr, moins bagarreur, mais il a piétiné ses adversaires. Novak Djokovic a traversé des périodes de quasi-détresse, mais avec toujours cette faculté apparente de reprendre le dessus quand il veut, comme il veut. Étrange. Déconcertant…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.