Passer au contenu principal

CaraïbesCrash d’un hélico de l’armée néerlandaise à Aruba, 2 morts

L’appareil était en partance pour l’île voisine de Curaçao lorsqu’il est tombé en mer dimanche, à 12 kilomètres des côtes d’Aruba. Une enquête va être ouverte.

Aruba.
Aruba.
Google Maps

Un hélicoptère de l’armée néerlandaise s’est écrasé dimanche après-midi, heure locale, peu après son décollage de l’île des Antilles néerlandaises Aruba, tuant deux personnes, a déclaré lundi le ministère de la Défense.

L’hélicoptère de type NH90 était en partance pour l’île voisine de Curaçao lorsqu’il s’est tombé en mer à 12 kilomètres des côtes d’Aruba vers 14 h 30 dimanche, heure locale, avec quatre personnes à son bord.

«Deux des quatre membres d’équipage ont été tués», a déclaré le commandant des forces armées néerlandaises, Rob Bauer, lors d’une conférence de presse à La Haye tôt lundi matin.

Cause inconnue

La cause de l’accident restait pour l’heure inconnue.

Un hélicoptère de sauvetage des garde-côtes et une équipe de plongée du ministère de la Défense se sont rendus sur place depuis Curaçao. Ils tentent notamment de récupérer la boîte noire de l’appareil.

L’opération est rendue difficile par des vents violents, des courants forts et d’importantes vagues, a souligné Rob Bauer, ajoutant qu’une enquête allait être ouverte par l’Inspection de la sécurité de la Défense (IVM).

Les victimes sont le lieutenant Christine Martens, 34 ans, et Erwin Warnies, 34 ans, coordinateur tactique. «Les deux autres membres de l’équipage ne sont pas gravement blessés», a précisé Rob Bauer. «C’est une terrible nouvelle», «un choc pour tous», a-t-il poursuivi.

AFP/NXP