Passer au contenu principal

Home-jacking à GenèveCouteau et tournevis à la main, des braqueurs traumatisent un couple en pleine nuit à Plan-les-Ouates

Tirés de leur sommeil vers 4 h du matin, des Genevois ont subi en 2016 un cambriolage ultraviolent. Le procès est en cours dans l’Ain.

Les malfrats se seraient introduits par la fenêtre d’une salle de bains restée ouverte. (Image prétexte)
Les malfrats se seraient introduits par la fenêtre d’une salle de bains restée ouverte. (Image prétexte)
Keystone

C’est digne de nos pires cauchemars. Durant la nuit du 4 février 2016, qui sannonçait on ne peut plus banale, une jeune mère de famille se fait réveiller en sursaut dans sa maison de Plan-les-Ouates vers 4 h du matin par quatre hommes encagoulés, armés de couteaux et de tournevis. Ces jeunes, âgés d’une vingtaine d’années, originaires de Bourg-en-Bresse, en veulent à son argent et aux biens de valeurs, comme le rapportent, mardi, nos confrères du journal lyonnais «Le Progrès».

Les agresseurs ont d’abord prétendu être de la police et ont hurlé à la jeune femme «Où est ton mec? On veut largent!» Tournevis puis couteau sous la gorge, la femme est contrainte de conduire ses agresseurs dans la chambre de son compagnon. Sous la menace, ce dernier finira par ouvrir le coffre familial. Entre l’argent liquide, les bijoux et les montres, le butin s’élève à 30000 francs suisses (27000 euros).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.