Trop timide, la Suisse quitte la Coupe du monde par la petite porte

FootballÀ la peine offensivement, l'équipe de Vladimir Petkovic a été battue par la Suède en huitièmes de finale du Mondial russe.

Behrami, Seferovic et Drmic n'ont pas passé l'obstacle suédois.

Behrami, Seferovic et Drmic n'ont pas passé l'obstacle suédois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Suède a éliminé la Suisse (1-0), au terme d'un match pauvre en occasion, et se qualifie pour les quarts de finale du Mondial 2018, niveau qu'elle n'avait plus atteint en Coupe du monde depuis 1994. Les Suédois rencontreront samedi en quart de finale le gagnant de Colombie-Angleterre disputé dans la soirée.

Dans un match très pauvre en occasions, les Suédois ont battu la Suisse 1 à 0 grâce à Emil Forsberg à la 66e minute (tir dévié par Akanji dans son propre but). En dehors de ce but, il a fallu attendre les dernières secondes de cette rencontre - qui n'avait pas fait le plein de public à Saint-Pétersbourg - pour voir un peu d'animation. Car l'arbitre a accordé un penalty aux Suédois dans les arrêts de jeu, avant de l'annuler pour le transformer en coup franc (raté) après visionnage des images grâce à l'assistance vidéo (VAR).

Pour les Suédois, c'est une belle histoire qui continue. Pour arriver en Russie, ils ont franchi des obstacles de taille. Ils ont d'abord éliminé l'Italie de Gianluigi Buffon en barrages. Puis ils ont terminé premiers d'une poule fatale à l'Allemagne, championne en titre.

Soupe à la grimace

Côté suisse, c'est encore une fois la soupe à la grimace. Pour la cinquième fois depuis 1994, la Nati quitte un grand tournoi (Euro ou Coupe du monde) au stade des huitièmes de finale. Pire encore: durant ces cinq matches à élimination directe, elle n'a inscrit qu'un seul but par Shaqiri (1-1 contre la Pologne lors de l'Euro 2016, défaite aux tirs au but).

Hormis un tir trop enlevé de Dzemaili à la 38e, la Suisse n'a jamais véritablement été dangereuse face aux Suédois. Malgré les entrées des attaquants Seferovic et Embolo, la sélection de Petkovic n'a pas pu renverser la vapeur et se retrouve éliminée par un... autogoal d'Akanji à la 66e.

Le meilleur résultat de la Suisse en Coupe du monde restera donc un quart de finale, atteint en... 1954 sur ses terres (Autriche - Suisse 7-5).

«Nous sommes tristes, nous voulions faire plus, a regretté Vladimir Petkovic. Contre la Suède, toutes les autres équipes ont eu du mal à s'exprimer. (...) Nous voulions jouer sur les ailes, mais nous avons été trop lents, trop imprécis, pas assez bons.»

«Nos émotions nous ont peut-être joué des tours, a pesté le sélectionneur d'une Suisse incapable d'être à l'aise dans le costume de favorites. Pour l'instant, a-t-il voulu croire: Nous avons du potentiel, nous sommes sur la bonne voie, mais des fois, des choses arrivent et vous échouez.» (AFP/nxp)

Créé: 03.07.2018, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...