Passer au contenu principal

Football – MondialLe Mexique confirme en dominant une Corée solide

La sélection aztèque est venue à bout, samedi à Rostov, d'une formation sud-coréenne accrocheuse.

Un but dans chaque mi-temps a suffi aux Mexicains pour s'imposer à Rostov.
Un but dans chaque mi-temps a suffi aux Mexicains pour s'imposer à Rostov.

La victoire contre l'Allemagne n'était pas le fruit du hasard. Le Mexique a confirmé sa première place dans le groupe F du Mondial en prenant le meilleur sur la Corée du sud 2-1 à Rostov.

Toutes les équipes sorties gagnantes de leur premier match se doivent de confirmer. Mais dans le cas du Mexique, le fait de battre les champions du monde en titre rajoutait un peu de poids et d'attentes sur les épaules avant cette deuxième rencontre.

Bien dans leurs têtes et dans leur jeu, les joueurs du Colombien Juan Carlos Osorio ont su une fois encore sortir vainqueurs de leur match. Un but de Vela à la 26e sur penalty et une deuxième réussite de Chicharito à la 66e ont offert trois nouveaux points au Tri. Le Mexique caracole en tête de son groupe et peut entrevoir les huitièmes de finale avec passablement de sérénité. Pour rappel, le premier du groupe F jouera contre le deuxième du groupe E, celui de la Suisse.

Asiatiques récompensés dans les arrêts de jeu

La Verde a contenu les Guerriers Taegeuk de bout en bout. Les Asiatiques ont souvent du se contenter de procéder par contres. Et à ce jeu, le joueur de Tottenham Heung-min Son s'est montré le plus entreprenant. Insuffisant toutefois pour dérégler le bloc mexicain. La seule véritable frayeur pour les Mexicains est venue à la 75e à la suite d'une énorme erreur défensive et d'une mésentente entre le gardien Ochoa et Marquez. Mais les Sud-Coréens n'ont pas su profiter du cadeau pour réduire le score.

Les joueurs de Tae-yong Shin ont finalement été récompensés de leurs efforts à la 93e sur une superbe frappe du gauche de leur star Son. Un but tombé trop tard pour une formation trop maladroite dans les 25 mètres adverses. Les Sud-Coréens auraient voulu pousser en vue d'une égalisation, mais les Mexicains ont géré la fin de match avec beaucoup de maîtrise.

El Tri peut maintenant attendre sereinement le résultat du choc Allemagne - Suède en espérant une victoire suédoise ou un nul qui enverrait déjà le Mexique vers les huitièmes de finale.

Mexique-Corée du Sud 2 à 1 (1-0)

Stade de Rostov, 43'472 spectateurs Arbitre: M. Mazic (SRB) Possession de balle: Corée du Sud: 42 % Mexique: 58 %

Buts: Corée du Sud: Son Heung-min (90 3) Mexique: Vela (26 s.p.), Hernandez (66)

Avertissements: Corée du Sud: Kim Young-gwon (58), Lee Yong (63), Lee Seung-Woo (72), Jung (80)

Les équipes:

Corée du Sud: Cho - Lee Yong, Jang, Kim Young-gwon, Kim Min-Woo (Hong 84) - Lee Jae-Sung, Ki Sung-yueng (cap), Ju (Lee Seung-Woo 64), Moon (Jung 77), Hwang - Son Heung-min Entraîneur: Tae-Yong Shin

Mexique: Ochoa - Salcedo, Álvarez, Moreno, Gallardo - Layun, Herrera, Vela (G. dos Santos 77), Guardado (cap) (Marquez 68), Lozano (Je. Corona 71) - Hernandez Entraîneur: Juan Carlos Osorio

(ATS)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.